L'ACEA table sur un rebond de 10 % du marché automobile européen en 2021

L'ACEA table sur un rebond de 10 % du marché automobile européen en 2021

L'ACEA table sur un rebond de 10 % du marché automobile européen en 2021

La crise sanitaire a impacté de plein fouet le secteur automobile en 2020. Après une année extrêmement difficile, l’Association des constructeurs européens d’automobiles anticipe un rebond du marché européen de 10 % cette année.

Après une année marquée par une forte baisse des ventes de voitures dans l’Union européenne en raison de la pandémie de Covid-19, l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) prévoit que 2021 marquera une première étape sur la voie de la reprise, avec des ventes en hausse d’environ 10 % par rapport à 2020. Les retombées du Covid devraient persister au premier trimestre 2021, mais le marché automobile devrait se redresser au second semestre avec l’accélération des campagnes de vaccination.

« Aujourd’hui, plus que jamais, il est essentiel que nous travaillions main dans la main avec les décideurs politiques de l’Union européenne pour renforcer la compétitivité de l’industrie automobile européenne sur la scène mondiale », a déclaré le nouveau président de l’ACEA, Oliver Zipse, également P-DG de BMW. Et d’ajouter : « Grâce au modèle commercial mondial des constructeurs automobiles européens et à la demande internationale de véhicules fabriqués dans l’UE, les installations de production en Europe ont pu profiter de marchés en reprise plus rapide l’année dernière, notamment en Asie ».

Stimulée par l’augmentation des investissements industriels et des mesures de soutien nationales pour stimuler la demande pendant la crise liée au Covid, la part de marché des voitures rechargeables à l’électricité a fortement augmenté l’année dernière, les chiffres provisoires de 2020 indiquant une part de marché à l’échelle de l’Union européenne de 10,5 %.

Garantir l’accès européen aux matières premières

La décarbonation, associée à la numérisation, modifie également la nature des technologies qui entrent dans les véhicules. Dans cette optique, l’ACEA appelle à une stratégie européenne réaliste d’accès aux approvisionnements et aux matières premières nécessaires aux véhicules de pointe. En effet, les récentes pénuries de micropuces illustrent à quel point une interruption soudaine d’approvisionnements cruciaux peut être perturbatrice pour l’industrie, avec ses chaînes d’approvisionnement complexes et un modèle commercial juste à temps déjà sous pression en raison du Brexit.

Nous vous recommandons

Economie : 59 % des Français ont vu leur budget automobile augmenter

Etude

Economie : 59 % des Français ont vu leur budget automobile augmenter

Le contexte économique inflationniste a de lourdes conséquences financières sur les dépenses des Français, notamment en matière de transport. Près de 6 automobilistes sur 10 ont ainsi vu leurs frais s’envoler, une situation forçant...

18/05/2022 | AssuranceEconomie
En Europe, les motorisations diesel ne représentent plus que 17 % des ventes de véhicules neufs

En Europe, les motorisations diesel ne représentent plus que 17 % des ventes de véhicules neufs

Les ventes d’électriques régressent entre mars et avril 2022

Les ventes d’électriques régressent entre mars et avril 2022

Mobilité et incivilité : 8 Français sur 10 l’ont déjà expérimentée

Etude

Mobilité et incivilité : 8 Français sur 10 l’ont déjà expérimentée

Plus d'articles