L'Afhypac devient France Hydrogène

L'Afhypac devient France Hydrogène

L'Afhypac devient France Hydrogène

« Le lancement de la Stratégie française annonçant une ère nouvelle pour l’hydrogène en France », l’Afhypac (Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible) a décidé de simplifier son nom pour gagner en visibilité auprès des politiques comme du grand public.

Fondée en 1991 pour fédérer les acteurs de l’hydrogène et des piles à combustibles présents en France, l’Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (Afhypac) a décidé de changer de nom. Depuis le 7 octobre, à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire et du vote de ses quelque 200 adhérents, la structure s’appelle désormais France Hydrogène.

« Le lancement de la Stratégie française annonce une ère nouvelle pour l’hydrogène en France et en Europe. L’hydrogène va devenir une industrie stratégique pour notre pays. Aussi l’association se doit-elle de refléter cette nouvelle dimension » développe Philippe Boucly, le président de France Hydrogène. « Pour accompagner cette évolution, c’est un nouveau nom clair, lisible et immédiatement compréhensible par tous les publics » qui a été retenu, précise-t-il encore.

Autre nouveauté, l’assemblée générale de l’association a acté la création de délégations régionales afin de « fédérer les acteurs au plus près du terrain ». Pour mémoire, parmi ses adhérents et sa gouvernance, France Hydrogène (ex-Afhypac) compte des représentants des groupes industriels (Air Liquide, Engie, EDF…), des PME (McPhy, VDN…), des instituts de recherche (CNRS, universités, écoles…), mais aussi des territoires comme la communauté d’agglomérations du Grand Dole ou encore le syndicat départemental Morbihan Énergies.

Réunissant, dans un futur proche, tous les acteurs de l’hydrogène sur un territoire défini, ces délégations régionales auront pour objectif de « faire remonter leurs enjeux et problématiques au niveau national et démultiplier les actions de la filière hydrogène sur l’ensemble du territoire comme favoriser le développement de projets territoriaux d’envergure, voire faire émerger des partenariats solides entre collectivités et industriels », précise l’association.

Nous vous recommandons

Shell ouvre une deuxième station GNL près de Paris

Shell ouvre une deuxième station GNL près de Paris

Après une première station GNL inaugurée dans l’Ain en novembre 2020, le pétrolier vient d’en ouvrir une seconde à deux heures de la capitale. Objectif pour Shell : atteindre un total de six stations GNL en France avant la fin...

20/01/2022 | GNLShell
Avec Autonomy 2022, les mobilités durables ont leur salon

Événement

Avec Autonomy 2022, les mobilités durables ont leur salon

BP prédit que la recharge électrique deviendra rentable en 2025

BP prédit que la recharge électrique deviendra rentable en 2025

Crédit mobilité : vraie ou fausse bonne idée ?

Crédit mobilité : vraie ou fausse bonne idée ?

Plus d'articles