L’Alliance Renault, Nissan, Mitsubishi se relance avec l’électrification

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’Alliance Renault, Nissan, Mitsubishi se relance avec l’électrification

Jean-Dominique Senard semble avoir réussi à réunifier l'Alliance Renault, Nissan, Mitsubishi.

© Alliance Renault Nissan Mitsubishi

Renault, Nissan et Mitsubishi affirment avoir ressoudé leur alliance autour d’une nouvelle feuille de route sur l’électromobilité à l’horizon 2030. Le principe de leader-follower doit garantir les équilibres intra-membres et 23 milliards d’euros seront investis dans les programmes.

« Il y a trois ans, l’Alliance Renault, Nissan, Mitsubishi traversait une crise de confiance, mais cette période est révolue. Nous avons su revitaliser l’Alliance », rappelle en préambule Jean-Dominique Senard, avant de rappeler comme il le fait régulièrement depuis plusieurs mois que l’ensemble offre une empreinte mondiale précieuse, avec 100% des marchés couverts, 29 usines et 15 milliards d’euros investis en R&D en moyenne chaque année. A l’adresse des places de marché, il ajoute que si Renault, Nissan et Mitsubishi n’ont pas fait montre d’une grande compétitivité ces dernières années, le redressement est en cours.

Jean-Dominique Senard préside le Conseil de l’Alliance qui synchronise les différents travaux et le partage des rôles, en termes de valeur ajoutée et d’exécution opérationnelle. En schématisant, il confirme que Nissan supervisera l’autonomisation de la conduite et les programmes sur les batteries solides, Renault les développements BEV, et Mitsubishi ceux liés aux PHEV et aux K-cars.

Mutualisation massive et trois niveaux de différenciation

Selon le principe leader-follower (leader-suiveur), l’objectif est aussi d’atteindre une plus forte mutualisation au sein de l’Alliance, dans le respect du branding, avec soin particulier porté sur la différenciation par le design. Une différenciation qui se cristallisera sur la partie supérieure des véhicules, avec trois grands niveaux identifiés : la signature lumineuse (les optiques, par exemple), les pièces de carrosserie extérieure, puis l’habitacle. Et Takao Kato, CEO de Mitsubishi Motors Corporation, de donner quelques exemples concrets : Nissan Ariya & Renault Megane, Nissan Juke & Renault Captur, Nissan Livina & Mitisubishi Xpander, Renault Kangoo & Nissan Townstar.

La fée électricité a l'accent européen

« D’ici à 2030, l’Alliance va avancer à un rythme qu’elle n’a jamais connu jusqu’à présent », assure donc Jean-Dominique Senard, quand Makoto Uchida, CEO de Nissan, martèle une ambition de « conduire la transformation de la mobilité à l’échelle mondiale sous le signe du développement durable ».

Pour cela, le choix de l’électrification intensive est confirmé, principalement en Europe où les responsables politiques et les institutions qui fixent les réglementations ont pris des décisions très volontaires. Par rapport à ce dernier point, le choix de réunir les membres de l’Alliance pour travailler en pool vis-à-vis de CAFE en 2020 et 2021 est significatif et se pose en levier d’optimisation pour l’avenir.

Le déploiement va passer par 5 plateformes EV communes et 35 nouveaux modèles 100% électriques d’ici 2030. « Les 5 plateformes VE communes couvrent quasiment tous les segments de marché : CMF-A-EV, Key-EV, LCV-EV, sans oublier les enjeux névralgiques de CMF-EV et CMF-B-EV, opérationnelle dès 2024 », pointe Luca de Meo. Il rappelle que CMF-EV sera très prochainement inaugurée avec les Nissan Ariya et Renault Megane E-Tech électrique : « D'ici 2030, plus de 15 modèles seront basés sur la plateforme CMF-EV, avec jusqu'à 1,5 million de voitures produites par an sur cette plateforme, pour 5 marques si on intègre Alpine et Genesis ». En outre, avec CMF-B-EV, un nouveau pas est franchi : « Jusqu’à 400 km d’autonomie et une réduction de coût de 33% et de la consommation électrique de plus de 10% par rapport à la Renault Zoe actuelle. Elle équipera 250000 véhicules par an sous les marques Renault, Alpine et Nissan. Parmi eux, la Renault R5 (Echo) et le nouveau modèle qui remplacera la Nissan Micra. Conçu par Nissan et produite par Renault, ce dernier sera fabriqué au sein de Renault ElectriCity, le futur pôle industriel électrique dans le Nord de la France ».

Au final, les membres de l'Alliance augmenteront l'utilisation de plateformes communes dans les années à venir, passant de 60% aujourd'hui à plus de 80% de leurs 90 modèles en 2026.

L'Alliance en mode Cloud

Ce travail s’accompagne naturellement d’un important volet sur la sécurité et la connectivité sur lequel nous reviendrons. Luc de Meo a d’ores et déjà évoqué une « généralisation des Adas et des premiers niveaux d’autonomisation des véhicules, avec une cible de 45 modèles d’ici 2026. Le renforcement de la connectivité passe par l’Alliance Cloud et la Megane E-Tech inaugurera le système Google et ouvrira une nouvelle ère avec des mises à jour OTA ». L’Alliance de confie pas toute cette nouvelle valeur à des partenaires extérieurs et pour Renault, Luca de Meo a rappelé que « plus de 2000 ingénieurs spécialisés dans ces domaines oeuvraient déjà en interne, un joyau caché que j’ai découvert en arrivant dans le groupe ».

Nous vous recommandons

VivaTech 2022 : les start-up mobilité du Village by CA

VivaTech 2022 : les start-up mobilité du Village by CA

Le Village by CA, accélérateur de start-up qui accompagne les grands groupes et les ETI vers le futur de leurs industries, annonce sa présence à la sixième édition de VivaTech qui se tiendra du 15 au 18 juin 2022 à Paris. L’occasion...

WattAnyWhere veut mettre l’éthanol au service du véhicule électrique

WattAnyWhere veut mettre l’éthanol au service du véhicule électrique

Le réseau de bornes de recharge Métropolis lance une offre pour les flottes automobiles

Le réseau de bornes de recharge Métropolis lance une offre pour les flottes automobiles

ChangeNOW Summit 2022 : le groupe Renault présente le concept-car Scénic Vision

ChangeNOW Summit 2022 : le groupe Renault présente le concept-car Scénic Vision

Plus d'articles