L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi va investir dans des start-up

Damien Chalon

Sujets relatifs :

, ,
L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi va investir dans des start-up

L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi va investir dans des start-up

Les trois constructeurs créent Alliance Ventures, un fonds de capital-risque qui investira un milliard de dollars sur cinq ans dans des start-up spécialisées dans les nouvelles mobilités.

Avec Alliance Ventures, Renault, Nissan et Mitsubishi ont pour ambition de détenir le plus grand fonds de capital-risque du secteur automobile à l’horizon 2022. Cette nouvelle structure financée par les trois partenaires (40 % pour Renault, 40 % pour Nissan et 20 % pour Mitsubishi) et dirigée par François Dossa, ex-PDG de Nissan Brésil, va investir près d’un milliard de dollars au cours des cinq prochaines années dans des start-up spécialisées dans les domaines de l’open innovation et des nouvelles mobilités (véhicule électrique, systèmes de conduite autonome, services connectés, intelligence artificielle…).

Un investissement de 200 millions de dollars est au programme en 2018. La première cible d’Alliance Ventures est Ionic Materials, une entreprise américaine qui développe des matériaux pour les batteries sans cobalt. Cette acquisition coïncide avec la mise en application d’un accord de coopération dans le domaine de la recherche et du développement passé entre Ionic Materials et l’alliance.

Nous vous recommandons

Symbio va investir un milliard d'euros en France sur la mobilité hydrogène

Symbio va investir un milliard d'euros en France sur la mobilité hydrogène

Au cours des sept prochaines années, Symbio, coentreprise entre Michelin et Forvia, annonce un investissement d’un milliard d’euros en France pour son projet hydrogène HyMotive, L’usine de Saint-Fons, spécialisée dans les piles à...

06/10/2022 | MichelinForvia
Le loueur Virtuo nomme sa nouvelle directrice des opérations

Nomination

Le loueur Virtuo nomme sa nouvelle directrice des opérations

Lizy veut faire du véhicule d'occasion la nouvelle opportunité des flottes françaises

Lizy veut faire du véhicule d'occasion la nouvelle opportunité des flottes françaises

Fraikin se refinance pour 1,45 milliard d’euros

Fraikin se refinance pour 1,45 milliard d’euros

Plus d'articles