L’Anfa dresse le panorama de l’activité de recyclage automobile

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
L’Anfa dresse le panorama de l’activité de recyclage automobile

Alors que le recyclage automobile a le vent en poupe, l’Observatoire des métiers des services de l’automobile de l’Anfa vient de publier un panorama chiffré de l’activité toujours plus règlementée mais en développement.

L’Observatoire des métiers des services de l’automobile de l’Anfa vient de publier dans sa collection Autofocus des données chiffrées concernant l’activité de recyclage dans l’automobile toujours plus encadrée par le législateur. Un premier chiffre indique qu’en 2019, 1 623 522 véhicules hors d’usage (dont un millier de véhicules électrifiés) ont été pris en charge par les centres agréés au nombre de 1 287 (dont 766 entreprises au sein de la branche des services de l’automobile avec 371 spécialisées sur cette activité). Un chiffre de VHU en hausse depuis 2015 expliqué notamment par les différentes primes à la conversion. Près de 44 % des véhicules traités proviennent de particuliers avec un âge moyen de 19 ans. Concernant les entreprises, seules 28 % emploient plus de 11 salariés et 46,5 % appartiennent à un réseau de constructeur.

D’après l’Ademe, en 2019, la France atteint un taux de réutilisation et de recyclage de 87,1 % de la masse des véhicules hors d’usage pris en charge, et un taux de réutilisation et de valorisation de 95 %, un taux supérieur aux objectifs fixés par la réglementation européenne. Pour atteindre les objectifs de neutralité carbone en Europe à l’horizon 2050, une nouvelle directive européenne, qui devrait être adoptée fin 2022, va contribuer à récupérer les « véhicules manquants », aujourd’hui non adressés aux centres agréés pour les véhicules hors d’usage – dont le nombre est estimé à 500 000.

Un attrait grandissant pour les pièces d'occasion

Bien qu’elles ne représentent que 3 à 5 % de l’ensemble du marché de la pièce, le recours aux pièces de réemploi est fortement encouragé par la réglementation. En 2019, 12,8 millions de pièces (hors pneus et batteries) ont été réutilisées, soit une augmentation de 8 % par rapport à 2018. « Le vieillissement du parc est un levier favorable au marché de la pièce de réemploi. À partir de cinq ans, la valeur des véhicules diminue fortement et les garanties ne s’appliquent plus, ce qui renforce l’intérêt pour la pièce de réutilisation en limitant les coûts de réparation. Ainsi, en 2021, pour les véhicules de 5 ans et plus, 6,2 % des pièces remplacées étaient des pièces de réemploi : ce chiffre a progressé de 13 % par rapport à 2020 », souligne Valérie Chiron, responsable de l’Observatoire des métiers des services de l’automobile.

Un secteur qui recrute

L’âge moyen des salariés de la branche, au nombre de 3 075 au sein des entreprises spécialisées, est de plus de 40 ans. Sur la période de mars 2020 à octobre 2021, 1 927 démonteurs automobiles ont été recrutés (alternants inclus). Il s’agit, sur cette période, du troisième métier le plus recruté dans le secteur de la maintenance-réparation auto. Les entreprises agissent sur l’organisation du travail (polyvalence et rotation des postes pour éviter la répétitivité des opérations) et investissent dans des équipements spécifiques (semi-automatisation des postes à l’aide d’outils pneumatiques ou de systèmes permettant la rotation du véhicule et la surélévation des pièces lourdes, ateliers chauffés) pour fournir des conditions de travail favorables et renforcer leur capacité de recrutement, y compris de femmes. Pour les accompagner, l’Anfa a conçu cinq certificats de qualification professionnelle (CQP), accessibles aux jeunes, aux demandeurs d'emploi et/ou aux salariés en reconversion ou en évolution de carrière dans la branche.

Nous vous recommandons

iDGarages change d'identité de marque

iDGarages change d'identité de marque

Spécialisé dans la comparaison devis et la prise de rendez-vous en ligne, iDGarages a effectué une refonte de son site et dévoile aujourd'hui sa nouvelle identité de marque.Créée par l'agence Carré Noir, la nouvelle identité de...

05/07/2022 |
Drive to Zero : le premier rassemblement de l’écosystème de la mobilité décarbonée

Drive to Zero : le premier rassemblement de l’écosystème de la mobilité décarbonée

Entretien de véhicules électrifiés : DAF Conseil lance le label Réparélec

Entretien de véhicules électrifiés : DAF Conseil lance le label Réparélec

(Vidéo) L'essentiel des actualités de la semaine du 27 juin au 1er juillet 2022

Vidéo

(Vidéo) L'essentiel des actualités de la semaine du 27 juin au 1er juillet 2022

Plus d'articles