L'ANFA publie un panorama des services automobiles

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

Pour rappel, les services automobiles représentent une grande diversité d’activités : vente et entretien automobile, auto-école, commerce et réparation de cycles et motos, station-service, commerce d’équipement automobile, contrôle technique, démolition, location automobile, gestion de parc auto, nettoyage.

D’après le panorama 2008 de l’ANFA, le secteur compte : 90 241 entreprises et 443 062 salariés, qui entretiennent un parc de 32 millions de véhicules. L’activité “ vente et entretien automobile ” constitue le cœur de la branche, avec 59 849 entreprises et 328 413 salariés. Il est
principalement composé de petites entreprises (90 %).

Le secteur vit aujourd’hui de profondes mutations, qui se traduisent par deux tendances :
• depuis 2003 le nombre d’entreprises diminue chaque année. Malgré l’augmentation du nombre d’artisans sans
salariés, les entreprises de moins de 10 salariés se raréfient (croissance de taille, concentration des TPE, fermetures d’entreprises). En revanche, les groupes de distribution continuent leur progression.
• en hausse depuis les années 1970, le nombre de salariés connaît une baisse depuis 2002 à cause de la situation conjoncturelle du commerce de véhicules.

L’évolution technologique du produit automobile et le développement des offres de services ont pour conséquence une évolution de la qualification des salariés du secteur : la part des professions intermédiaires augmente (techniciens, contremaîtres, agents de maîtrise et assistantes) et celle des ouvriers qualifiés aussi. L’évolution organisationnelle des entreprises, liée au développement des groupes, contribue également à l’augmentation du nombre de cadres et managers.

En France, le secteur du commerce et de la réparation automobile se caractérise par une population salariée jeune (19,6 % de la population a moins de 25 ans) par rapport aux autres secteurs d’activité (qui en comptent 11,7 %). Cependant, la part des salariés de 50 ans et plus (17,7 %) continue à progresser. Les artisans et les cadres sont particulièrement concernés par ce phénomène et par les départs à la retraite. Compte tenu des difficultés de reprise d’entreprise, les emplois dans les TPE sont menacés. Enfin, le remplacement des cadres, s’il n’est pas anticipé par les entreprises, pourrait contribuer à perturber leur organisation, d’autant plus que leurs besoins sur ces postes augmentent.
La branche développe à cet effet un dispositif de formation supérieure pour répondre à ces besoins.

Côté formation enfin, du fait du déclin démographique, les jeunes sont de moins en moins nombreux à suivre des formations automobiles. Néanmoins ils sont de plus en plus nombreux à poursuivre leurs études après un diplôme de niveau V. Pour l’année scolaire 2007-2008, la baisse des effectifs (amorcée en 2003) se poursuit mais ralentit, avec – 781 jeunes en formation (– 1,1 %).

Nous vous recommandons

First Stop lance les jours zen de l'automne

First Stop lance les jours zen de l'automne

Le réseau dévoile sa nouvelle campagne de promotions sur les pneumatiques, les services atelier et le contrôle technique.First Stop démarre sa compagne automnale baptisée Les jours zen. Jusqu'au 20 novembre, le réseau propose une large...

22/10/2021 | First StopRéseaux
La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

Indra accompagne la digitalisation des entreprises de la filière du recyclage automobile

Indra accompagne la digitalisation des entreprises de la filière du recyclage automobile

Un siècle de mobilisation pour la FNA

Un siècle de mobilisation pour la FNA

Plus d'articles