L'application de la législation sur les vitrages teintés s'annonce difficile

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

,
L'application de la législation sur les vitrages teintés s'annonce difficile

L'application de la législation sur les vitrages teintés s'annonce difficile

Alors que le Conseil d’État vient de valider l’interdiction des vitres teintées en rejetant le recours des professionnels de la pose de films, de nombreuses verbalisations risquent bien de voir leur légalité remise en cause faute d’être étayées par un matériel homologué.

Depuis le 1er janvier 2017, l’article R.316-3 du Code de la route impose pour les vitrages avant 30 % maximum d’opacité et 70 % de réflectance. En cas de non-respect de ces caractéristiques optiques précises, le conducteur (et non le propriétaire du véhicule) s’expose à une amende forfaitaire de 135 euros et à la perte de 3 points sur son permis de conduire.

Le nécessaire appareil de mesure pour pouvoir verbaliser

Or, en l’absence d’appareil homologué pour réaliser cette mesure spécifique de la teinte d’une vitre, le procès-verbal dressé par les forces de l’ordre pourrait bien être contesté devant le juge pénal du tribunal compétent. C’est ce qu’indique Me Rémy Josseaume, avocat des requérants devant le Conseil d’État, qui confirme qu’en l’absence d’appareil de mesure dûment homologué aucun procès-verbal ne pourra être légalement recevable.

Les tribunaux judiciaires ont ainsi toujours jugé qu’en matière d’excès de vitesse, de conduite sous l’empire d’un état alcoolique ou après consommé des stupéfiants, le recours à un appareil de mesure était obligatoire puisque le texte d’incrimination fait référence soit à une norme soit à un taux. Personne ne peut être condamné pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique supérieur à 0,40 mg/l sans qu’un éthylomètre homologué ait confirmé la mesure.

C’est désormais la justice qui devra trancher pratiquement sur la légalité des premières verbalisations concernant les vitres trop teintées.

Nous vous recommandons

Journée de la filière automobile : travailler ensemble à la transformation

Journée de la filière automobile : travailler ensemble à la transformation

À l'occasion de la journée de la filière automobile organisée par la PFA, les enjeux réglementaires ont été évoqués. Avec eux, les relations entre les différents acteurs et leur compréhension du cadre juridique...

Michelin maintient ses objectifs 2021

Michelin maintient ses objectifs 2021

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

Hella digitalise le contrôle des Adas

Hella digitalise le contrôle des Adas

Plus d'articles