Enquête

L'auto-partage a séduit presque 300 000 Français en 2020

Clotilde Gaillard
L'auto-partage a séduit presque 300 000 Français en 2020

L'auto-partage a séduit presque 300 000 Français en 2020

D’après les données de la première édition du baromètre national mené par l’Association des acteurs de l’auto-partage (AAA), environ 294 000 Français ont eu recours à l’auto-partage en 2020.

Bien que la crise sanitaire aurait pu faire craindre une chute de popularité pour l’auto-partage, ce moyen de mobilité mutualisée semble avoir tenu bon selon la récente enquête de l’Association des acteurs de l’auto-partage, en partenariat avec le Laboratoire Ville Mobilité Transport et pour laquelle 25 opérateurs se sont prêtés à l’exercice de collecte de datas. Pour cause : au cours de l’année 2020, à peu près 294 000 Français ont pratiqué ce mode de déplacement, soit une baisse de 13 % par rapport à l’année précédente. Toutefois, en comparaison, la location courte durée a connu une chute de fréquentation de 35 % et les transports publics de 50 % environ.

Autre chiffre rassurant : sur le territoire métropolitain, 19 des 20 plus grosses agglomérations françaises se trouvent ainsi dotées d’au moins un service d’auto-partage. Hors de ces agglomérations, 31 villes de plus de 50 000 habitants et près de 290 villes de moins de 50 000 habitants en sont également pourvus. En somme, le ratio de distributions de véhicules partagés s’établit à 70 % dans les grandes agglomérations et 30 % dans les autres communes urbaines ou rurales. Quant au volume de ces voitures mutualisées mises en circulation, leur nombre s’élevait à 11 546 unités au 1er janvier 2021 contre 11 618 véhicules un an plus tôt – ce qui représente une flotte presque deux fois moins importante qu’en Allemagne néanmoins. Concernant l’électromobilité, enfin, du travail reste là aussi à accomplir puisque les VE n’incarnent que 6 % de l’offre globale d’auto-partage contre 59 % de celle en libre-service.

Nous vous recommandons

Sécurité routière : avec le télétravail, le téléphone au volant revient en force

Sécurité routière : avec le télétravail, le téléphone au volant revient en force

Les résultats d'un sondage, publié ce jour par le groupe Sanef, révèlent que 73 % des télétravailleurs utilisent leur téléphone en conduisant. 15 % avouent même l'utiliser davantage qu'avant la crise sanitaire.Les nouvelles...

Pénurie de composants : IHS Markit révise encore ses prévisions de marché automobile à la baisse

Etude

Pénurie de composants : IHS Markit révise encore ses prévisions de marché automobile à la baisse

Marché Europe : l’hybride surpasse le diesel

Marché Europe : l’hybride surpasse le diesel

Sécurité routière : moins de morts mais plus de blessés en septembre

Sécurité routière : moins de morts mais plus de blessés en septembre

Plus d'articles