L’ECG réclame des garanties de volume aux constructeurs automobiles

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’ECG réclame des garanties de volume aux constructeurs automobiles

L’ECG rassemble 140 entreprises membres pour 380 navires de transport de voitures, 14 900 wagons spécialement conçus, 28 barges fluviales et plus de 27 800 transporteurs routiers.

© IRU

L’Association européenne de la logistique des véhicules, qui réunit les acteurs du transport des véhicules finis, demande des garanties aux constructeurs pour ne pas sombrer à cause de la baisse des flux liés à la baisse de la production.

La pénurie mondiale de semi-conducteurs et les tensions sur les matériaux (aluminium, magnésium, cuir, etc.) parasitent les plannings de production des constructeurs automobiles, qui amputent sévèrement leurs volumes tout en manquant de visibilité sur leurs flux. Une situation chaotique qui se répercute naturellement sur les logisticiens en charge du transport des véhicules finis.

Leur association (ECG) réclame des engagements de volumes minimum aux constructeurs et son président Wolfgang Gӧbel, tire la sonnette d’alarme : « Il ne s’agit pas seulement de la réduction des volumes. L’imprévisibilité rend impossible toute planification significative. L’efficacité des opérations de transport a considérablement diminué et nous mettons en œuvre toutes les solutions possibles pour protéger l’entreprise, y compris la réduction des capacités, voire des jours d’opération dans les parcs automobiles. Tout cela se produit à un moment où la plupart de nos coûts augmentent rapidement et où l’inflation monte en flèche ». Il ajoute un problème de ressources humaines inquiétant car beaucoup de conducteurs se détournent du métier, ce qui pourrait encore accentuer la pénurie de chauffeur déplorée par les transporteurs en général.

« Il est un fait que le secteur de la logistique aval est traité de manière complètement différente des fournisseurs de la logistique amont. Pendant des années, les constructeurs ont profité de leurs fournisseurs de logistique de véhicules finis en leur proposant des volumes d’appels d’offres surévalués, sans aucune garantie de volume, et en attendant des logisticiens qu’ils absorbent toutes les fluctuations du marché tout en atteignant des niveaux de service exigeants », lance Mike Sturgeon, directeur exécutif de l’ECG. Et de poursuivre : « Je ne connais aucun autre secteur où une relation aussi unilatérale existe. Dans mon expérience les constructeurs, travaillent dans un véritable esprit de partenariat avec les fournisseurs amont et pourtant, les mêmes personnes sont heureuses d’abuser de leurs relations avec les fournisseurs aval… ».

Rappelons que l’ECG rassemble 140 entreprises membres pour 380 navires de transport de voitures, 14 900 wagons spécialement conçus, 28 barges fluviales et plus de 27 800 transporteurs routiers. Soit un chiffre d’affaires annuel moyen direct de 24,5 milliards d’euros en Europe pour 112 000 emplois directs.

Nous vous recommandons

L’Alliance Renault, Nissan, Mitsubishi se relance avec l’électrification

L’Alliance Renault, Nissan, Mitsubishi se relance avec l’électrification

Renault, Nissan et Mitsubishi affirment avoir ressoudé leur alliance autour d’une nouvelle feuille de route sur l’électromobilité à l’horizon 2030. Le principe de leader-follower doit garantir les équilibres intra-membres et 23...

27/01/2022 | FleetAftermarket
Services automobiles : le CNPA devient Mobilians

Services automobiles : le CNPA devient Mobilians

Tribune de Xavier Horent : "Mobilians est le visage des entrepreneurs qui seront les acteurs du siècle de la mobilité"

Tribune de Xavier Horent : "Mobilians est le visage des entrepreneurs qui seront les acteurs du siècle de la mobilité"

CNPA : 120 ans au service des professionnels de l'automobile

CNPA : 120 ans au service des professionnels de l'automobile

Plus d'articles