L’épanouissement au travail serait-il une solution à la pénurie de main-d’œuvre ?

François Rotteleur
L’épanouissement au travail serait-il une solution à la pénurie de main-d’œuvre ?

© Pixabay

Comme tous les vendredis, retrouvez la chronique de François Rotteleur sur l’actualité RH dans l’univers de la distribution automobile.

Après avoir mis en place la communication personnalisée des offres, la valorisation des plans de carrières ou de formation et la cooptation pour attirer plus de candidats, de nombreux décideurs ou DRH semblent s’engager dans la valorisation de la notion du bien-être ressenti par les collaborateurs aux différents postes d'une entreprise, pour séduire au dehors. Mais aux dires des dirigeants concernés, l’analyse des actions, quand elles sont menées sur un plan trop général, n’apporte pas de résultats significatifs. Pour attirer plus de nouveaux entrants, qu’ils soient jeunes ou seniors, il est dit que les plans d’entreprises doivent être mieux personnalisés, dans leurs communications et dans leurs suivis. Il apparaît que le rôle du manager de proximité associé au processus de recrutement et acteur de l’intégration, reste déterminant dans la qualité des résultats obtenus, pour que chacun puisse vivre son épanouissement professionnel de façon personnalisée.

Du point de vue des entretiens que nous réalisons avec les candidats, il apparaît que le rôle du manager est tout aussi déterminant. Les managers qui réussissent le mieux à contribuer à plus de sérénité dans la vie professionnelle de leurs collaborateurs sont décrits comme s’efforçant de maintenir les contacts, même virtuellement, avec tous, pour que personne ne se sente isolé. Partager et créer des liens avec les autres reste pour l’être humain un besoin fondamental, qu’il faut satisfaire. D’autre part, les plus appréciés des « n+1 » sont perçus comme positifs, souples et prompts à rebondir pour affronter le changement. Ils sont reconnus pour réussir à se concentrer sur les aspects positifs de la vie plutôt que sur ce qui ne va pas, et rendre chacun plus forts sur le long terme. La gratitude qui peut en résulter est citée comme extrêmement bénéfique pour mieux faire face aux baisses de moral et d’activité.

Le maintien de la qualité de vie au travail passe aussi par un management qui est décrit comme sachant identifier les limites de la performance du collaborateur, afin de ne pas le pousser à trop les dépasser. Notamment chez ceux qui éprouvent des difficultés à scinder temps de travail et temps libre. Savoir rétablir des règles pour pouvoir se déconnecter et se détendre, quand les enjeux professionnels sont en passe d’être atteints, permet de retrouver de l’énergie et fait aussi partie des bonnes pratiques souvent citées.

Pour terminer, selon les avis recueillis, il est notoire qu’il appartient finalement à chacun de rester actif et garder une hygiène de vie satisfaisante. La santé mentale et physique sont interdépendantes et l’exercice régulier est extrêmement bénéfique pour le bien-être, au même titre qu’une alimentation équilibrée.

Un meilleur ressenti de l’épanouissement au travail passe par l’échange et le soin qu’on apporte aux autres et à soi, et les collaborateurs d’une entreprise n’échappent pas à cette règle. Si le bien-être semble être reconnu comme source d’efficacité, il est important d’y travailler et de communiquer sur le sujet. Dès lors, cette prise de conscience pourrait aider à attirer plus et préserver plus longtemps les talents des entreprises.

Nous vous recommandons

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Du vendredi 23 septembre au 5 novembre prochains, Alfa Romeo déploie le Tonale Tour qui repose sur la présentation et l'essai gratuit de sa gamme de véhicules aux quatre coins de la France.Afin de soutenir sa stratégie commerciale mise...

23/09/2022 | SUVHybride
#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre prochains

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre prochains

Emil Frey France rachète trois concessions BMW Motorrad dans le Sud-Ouest

Emil Frey France rachète trois concessions BMW Motorrad dans le Sud-Ouest

Le constructeur automobile Leapmotor se lance sur le marché français

Le constructeur automobile Leapmotor se lance sur le marché français

Plus d'articles