L'Europe débloque 2,9 milliards d'euros pour une recherche partagée sur les batteries

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
L'Europe débloque 2,9 milliards d'euros pour une recherche partagée sur les batteries

L'Europe débloque 2,9 milliards d'euros pour une recherche partagée sur les batteries

Le 26 janvier dernier, la Commission européenne a approuvé un deuxième projet important d’intérêt européen commun (PIIEC). Appelé European Battery Innovation, il vise à soutenir l’innovation paneuropéenne dans la chaîne de valeur des batteries. Ce sont ainsi 42 entreprises, dont Tesla, BMW, FCA, ou Elringklinger, qui en bénéficieront.

En 2017, la Commission européenne a créé l’Alliance européenne pour les batteries. Cette dernière a déployé un plan d’action stratégique en 2018, concrétisé en décembre 2019 par le lancement d’un premier PIIEC (projet important d’intérêt européen commun) portant sur la recherche dans le secteur des batteries Li-ion. Aujourd’hui, c’est un deuxième volet du programme European Battery Innovation qui s’ouvre, conjointement notifié par l’Autriche, la Belgique, la Croatie, la Finlande, la France, l’Allemagne, la Grèce, l’Italie, la Pologne, la Slovaquie, l’Espagne et la Suède. Les douze États membres ainsi réunis se sont accordés pour fournir une aide financière à hauteur de presque 3 milliards d’euros au cours des prochaines années en vue d’accompagner le développement de technologie de batteries durables à l’échelle de l’Union européenne.

JPEG - 64.9 ko

« Dans le cadre de ces défis d’innovation massifs pour l’économie européenne, les risques peuvent être trop importants pour qu’un État membre ou une entreprise les prennent seuls », a justifié la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager. Arguant aussi que l’European Battery Innovation était « un exemple de la manière dont la politique de la concurrence va de pair avec l’innovation et la compétitivité. » Le vice-président Maroš Šefčovič, responsable de l’Alliance européenne des batteries a, lui, souligné combien cela « renforcera notre autonomie stratégique dans un secteur vital pour la transition verte. » Pour faire de l’Europe un hotspot mondial de la batterie, les 2,9 milliards d’euros d’aides publiques devraient être complétés par un investissement privé de 9 milliards d’euros.

42 groupes, start-ups et PME concernés

Au total, ce sont 42 entreprises qui se trouvent impliquées dans ce projet, parmi lesquelles les constructeurs Tesla, BMW, FCA ou les équipementiers Northvolt, ElringKlinger, Manz, etc. Autant d’acteurs clés du secteur qui seront appelés à œuvrer de concert – dans le cadre des 300 collaborations prévues. Plus de 150 partenaires externes tels que des universités et des instituts de recherche à travers l’Europe devraient également participer à ce projet. Les travaux menés porteront, quant à eux, sur de nouvelles méthodes s’intéressant à « l’extraction des matières premières, la conception et la fabrication des cellules et des packs de batteries et, enfin, le recyclage et l’élimination dans le cadre d’une économie circulaire, en mettant fortement l’accent sur la durabilité », précise la Commission européenne.

Le groupe ElringKlinger souhaite ainsi déployer et industrialiser une conception de boîtier cellulaire innovante, tandis que Manz se spécialiserait dans l’élaboration de machines et de processus pour une production entièrement automatisée de batteries au lithium. BMW, de son côté, envisage de poursuivre le développement des cellules Li-ion de nouvelle génération, y compris les batteries à semi-conducteurs. Le calendrier émis, lui, imagine que le programme European Battery Innovation devrait s’achever à l’horizon 2028. Néanmoins, chaque sous-projet suivra son propre agenda, rappelle la Commission européenne.

Nous vous recommandons

Actia dévoile un nouvel afficheur pour bus et cars

Actia dévoile un nouvel afficheur pour bus et cars

Le spécialiste français de l’équipement de diagnostic vient de lancer sur le marché un nouvel afficheur intelligent destiné au secteur du transport en commun : le Multic FSX. Celui-ci pourra aussi se décliner sur le marché des...

Bridgestone et Here collaborent pour la gestion de flotte

Bridgestone et Here collaborent pour la gestion de flotte

Core For Tech mène à bien une nouvelle levée de fonds

Core For Tech mène à bien une nouvelle levée de fonds

L’Europe appelle à des mesures de sécurité routière plus strictes

L’Europe appelle à des mesures de sécurité routière plus strictes

Plus d'articles