L’Europe souhaite mieux encadrer le cycle de vie des batteries

Fabio CROCCO
L’Europe souhaite mieux encadrer le cycle de vie des batteries

Les députés Européen veulent renforcer les règles au sein de l’Union Européenne pour la conception, la production et l’élimination des batteries.

La commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) a adopté un projet de règles gouvernant l'ensemble du cycle de vie des batteries, de la conception à la fin de vie. Les députés ont rejoint l’approche de la Commission européenne visant à réformer la législation actuelle afin de prendre en compte le développement technologique des "batteries destinées aux moyens de transport légers".

Les députés émettent des exigences plus strictes en matière de durabilité, de performance et d’étiquetage. Ils visent une valeur maximale d’empreinte carbone sur l’ensemble du cycle ainsi que des niveaux minimums de cobalt, de plomb, de lithium ou de nickel issus de la valorisation des déchets.

D’ici à 2024, les batteries portables dans des appareils tels que les smartphones et les batteries pour les moyens de transport légers devront être conçues de façon à ce que les consommateurs ou les opérateurs indépendants puissent les enlever ou les remplacer de façon simple et sûre. Par ailleurs, les députés ont insisté sur la nécessité d’évaluer la faisabilité d’introduire des normes pour des chargeurs communs pour une variété de batteries rechargeables.

Les élus Européens souhaitent que tous les opérateurs économiques qui placent des batteries sur le marché respectent les exigences visant à gérer les risques associés à l’approvisionnement en matières premières et en substances chimiques ainsi qu’à la transformation et au commerce de ces matières et substances, qui sont souvent concentrées dans un ou quelques pays.

Dans le rapport, les députés appellent à des objectifs plus stricts en matière de collecte de déchets pour les batteries portables (70% d’ici 2025, contre 65% dans la proposition originale de la Commission européenne; et 80% d’ici 2030 contre 70%). De plus, ils souhaitent introduire des taux de collecte minimaux pour les batteries destinées aux moyens de transport légers (75% d’ici 2025 et 85% d’ici 2030). Tous les déchets de batteries automobiles, de batteries industrielles et de batteries de véhicules électriques doivent être collectés.

Nous vous recommandons

Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

La marketplace s'associe à Auto Casse Thiébault, déconstructeur originaire de Sens, dans le but de développer le reconditionnement des pièces de réemploi.Avec son centre Auto Pièces Sens, Auto Casse Thiébault (ACT) est l'un des plus...

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Le Moove Lab poursuit sa conquête de l'Europe avec EITUM

Le Moove Lab poursuit sa conquête de l'Europe avec EITUM

Plus d'articles