L'ex-patron de Fiat-Chrysler, Mike Manley, quitte Stellantis

Sujets relatifs :

, ,
L'ex-patron de Fiat-Chrysler, Mike Manley, quitte Stellantis

L'ex-patron de Fiat-Chrysler, Mike Manley, quitte Stellantis

Stellantis perd l’un des artisans du rapprochement réalisé entre les ex-groupes automobiles PSA et FCA. À compter du 1er novembre prochain, Mike Manley assurera la direction d’AutoNation, « le plus grand distributeur automobile américain ».

Mike Manley quitte Stellantis, le géant automobile qu’il a fait naître début 2021 de la fusion des groupes français PSA et italo-américain FCA. Successeur de l’emblématique Sergio Marchione a la barre de Fiat-Chrysler, le britannique renonce son poste de directeur des Amériques de Stellantis pour se consacrer à un nouveau projet professionnel, fait savoir l’entreprise dans un communiqué.

« Après 20 années incroyables, stimulantes et agréables, et avec Stellantis démarrant si fort sous la direction de Carlos Tavares, le moment est venu pour moi d’ouvrir un nouveau chapitre. Travailler avec Carlos pour créer cette entreprise extraordinaire, avec le soutien constant de nos actionnaires, a été un immense privilège tant sur le plan professionnel que personnel », fait savoir Mike Manley qui prendra, à compter du 1er novembre 2021, la direction générale d’AutoNation, présenté comme « le plus grand distributeur automobile américain ».

Longue carrière automobile

« J’ai eu la chance de connaître Mike d’abord comme un concurrent, puis comme un partenaire et collègue dans la création de Stellantis. [...] Dès les premiers jours de nos discussions, nous avons partagé une vision, une conviction et un engagement vraiment communs et c’est sur ces bases solides, construites au cours des dernières années, que Stellantis a délivré ses premiers résultats impressionnants. Ainsi, même si je suis personnellement désolé de ne plus avoir Mike comme collègue, je suis également ravi de son nouveau rôle de P-DG et heureux qu’il rejoigne le Conseil d’Administration de la Fondation Stellantis », a réagi Carlos Tavares par voie de communiqué.

Pour mémoire, avant l’aventure Stellantis, Mike Manley avait succédé en 2019 à Carlos Tavares à la présidence de l’ACEA, l’association des constructeurs européens d’automobiles, tout a assurant son rôle de directeur général de FCA. Auparavant, ce titulaire d’une maîtrise en administration des affaires (Ashridge College) et d’un baccalauréat ès sciences en ingénierie de l’Université Southbank de Londres, avait également dirigé les marques Jeep et RAM et été l’un des principaux dirigeants du groupe Chrysler.

Nous vous recommandons

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Alors que le constructeur tricolore vient de publier ses résultats financiers pour le troisième trimestre, enregistrant un chiffre d’affaires en repli de 13,4 %, Renault Group évalue sa perte de production automobile liée au manque de...

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Plus d'articles