Le marché du véhicule d'occasion souffre en septembre

Le marché du véhicule d'occasion souffre en septembre

Les prix moyens des annonces sur AutoScout24 ont augmenté de + 2,4 % par rapport au mois d’août.

Alors que les ventes de véhicules neufs se redressent en septembre, le marché de l'occasion accuse une nouvelle baisse (- 15,4 %). Seul le segment des vieux véhicules, plutôt vendus entre particuliers, semble résister. Dans le même temps, les ventes de VO électriques marquent le pas.

En septembre, le marché du véhicule d’occasion chute de - 15,4 % (avec 415 025 immatriculations) et confirme les mauvais résultats enregistrés depuis le début de l'année. Comparée à la période pré-Covid, la baisse est de 10,6 %. Alors que le marché du véhicule neuf progresse légèrement par rapport à 2021 (+ 5,5 %) avec un volume de 141 142 immatriculations (mais toujours de - 18,6 % par rapport à 2019), le rapport VO/VN se réduit à 2,94.

Hausse de 10 % des prix depuis le début de l'année

Après une certaine stabilisation en début d’année, les prix sont repartis à la hausse depuis le mois de mai. En septembre, les prix ont augmenté de + 2,4 % par rapport au mois d’août et de + 10 % depuis le début de l’année. Le prix des véhicules hybrides et des véhicules électriques ont respectivement évolué de 30 % et de 38 % (en moyenne) par rapport aux motorisations essence.

Les motorisations diesel représentent encore plus de la moitié des immatriculations (50,9 %) mais continuent à perdre des parts de marché (- 6,1 %) au profit des autres motorisations, comme l'essence, qui augmentent leur part de marché de + 6,7 %. Pour la première fois, les ventes de véhicules hybrides et électriques ne progressent plus, même si elles gagnent un peu en part de marché, en raison d’un manque d’offre dans les segments des très jeunes occasions et de leur niveau de prix.

Le segment des véhicules d’un an et moins est toujours en forte perte de vitesse avec une baisse de part de marché de - 26,3 %. Le segment des 2-5 ans, traditionnellement en bonne forme, voit sa part de marché se réduire à nouveau de - 5,1 %. Les véhicules plus anciens, de 11 à 15 ans et plus de 16 ans, qui échappent aux professionnels du secteur, continuent à susciter de l’intérêt avec une augmentation significative de leur part de marché de respectivement + 5,2 % et + 22,3 %.

Depuis le début de l’année, le marché de l’occasion accuse une perte de - 14,3 % par rapport à 2021 et de - 9,6 % par rapport à 2019.

Nous vous recommandons

JMP Auto-Services remporte le jeu-concours « Gagnez un garage »

JMP Auto-Services remporte le jeu-concours « Gagnez un garage »

Organisé par la FNA avec le soutien de la Fiev, dans le cadre de l’édition 2022 du salon Equip Auto, le jeu-concours « Gagnez un garage » a été remporté par Jean-Marc Peregot, gérant de la société JMP Auto-Services basée à...

02/12/2022 | Equip AutoFNA
Retail Renault Group reprend les sites Renault, Dacia et Motrio de Libourne

Retail Renault Group reprend les sites Renault, Dacia et Motrio de Libourne

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Asysum dévoile ses ambitions pour 2023

Asysum dévoile ses ambitions pour 2023

Plus d'articles