L'Opel Ampera est enfin prête

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

L'Opel Ampera est enfin prête

L'Opel Ampera est enfin prête

Présentée en avant-première au Salon de Genève 2009, lancée en pré-série fin avril 2010, l’Ampera a finalement ouvert son carnet de commandes en novembre 2010 pour n’être livrée qu’en octobre 2011. Une véritable saga pour un modèle hors du commun, que son constructeur présente comme le premier véhicule électrique qui permet d’aller où l’on veut. Sous ce slogan très racoleur, il faut comprendre que le constructeur allemand lance une automobile qui malgré une propulsion seulement électrique affiche une autonomie étendue à plus de 500 kilomètres.
Rappelons que l’Ampera dispose d’un groupe propulseur électrique de 111 kW/150 ch, qui l’autorise à parcourir avec une batterie chargée de 40 à 80 kilomètres en électrique pure. Ce groupe est situé sous le capot à côté du générateur (moteur essence) et se compose d’un moteur électrique principal, d’un moteur électrique secondaire et d’un train épicycloïdal qui améliore l’efficacité globale en réduisant la vitesse de rotation combinée de ces deux moteurs électriques. À la différence d’une motorisation conventionnelle, il n’y a pas de rapports de boîte de vitesses. En mode autonomie augmentée, enclenché dès que la batterie a atteint son niveau de charge minimum, le générateur (moteur essence 1.4 l de 63 kW/86ch) vient se substituer imperceptiblement à la batterie et alimente en énergie le moteur électrique. En ce qui concerne la batterie, il s’agit d’un pack unique de 16 kWh (capacité installée) et 198 kg qui est positionné dans le tunnel central du véhicule et est protégé par les longerons à ultra haute résistance réalisés en martensite. Il est composé de 288 cellules prismatiques lithium-ion et est conçu pour offrir des performances et une longévité optimales. Véritable innovation industrielle, il utilise un système de gestion thermique liquide : c’est la seule batterie produite en série qui peut être chauffée ou refroidie.
L’Ampera est assemblée dans l’usine Hamtramck de General Motors, à Detroit. Le pack de batteries est produit dans la propre usine de batteries de GM, à Brownstown, près de Detroit, la première usine de ce genre construite aux États-Unis par un constructeur automobile.
L’Ampera sera vendue en France au prix public de 39 500 euros TTC (bonus écologique de 5 000 € déduit). Une version d’accès au prix de 37 900 euros TTC (bonus écologique de 5 000 € déduit) sera commercialisée dans le courant de l’année 2012. Opel précise que son tarif chasse toute équivoque en indiquant un prix tout compris, incluant celui du véhicule et de la batterie.

Nous vous recommandons

La Feda veut clarifier la suppression de la TGAP

La Feda veut clarifier la suppression de la TGAP

La Feda et la CGI réclament au gouvernement des règles claires pour tous les opérateurs quant à l'abrogation de la TGAP, notamment sa rétroactivité.L'organisation professionnelle et la CGI viennent de saisir Olivier Dussopt, ministre...

15/10/2021 | FedaTaxes
Salesfactory Automotive recense les garages

Salesfactory Automotive recense les garages

Eurorepar étoffe sa gamme de lubrifiants

Eurorepar étoffe sa gamme de lubrifiants

Castrol Engine Shampoo redonne vie au moteur

Castrol Engine Shampoo redonne vie au moteur

Plus d'articles