L'OVI table sur un marché entre 45~000 et 48~000 unités en 2021

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

,
L'OVI table sur un marché entre 45~000 et 48~000 unités en 2021

L'OVI table sur un marché entre 45~000 et 48~000 unités en 2021

L’optimisme est de retour sur le marché du véhicule industriel. 2021 se présente mieux que prévu. La reprise est là mais risque d’être ralentie par une trop forte demande mondiale. L’OVI, qui tablait sur des ventes autour de 42 000 camions cette année, revoit sa copie à la hausse.

L’Observatoire du véhicule industriel vient de publier ses prévisions du marché du véhicule industriel pour le second semestre 2021. Pour l’OVI, si la crise sanitaire laisse des séquelles, certains indicateurs économiques sont bons, voire très bons. Ceci grâce aux aides de l’État. La fin d’année s’annonce meilleure que prévue, ce qui pourrait entraîner des « problèmes de surchauffe » au niveau de la production. La demande mondiale repart à la hausse, ce qui provoque un déséquilibre par rapport à l’offre disponible dans tous les secteurs clés de l’économie.

En France, les immatriculations se maintiennent avec 3 800 immatriculations mensuelles sur les cinq premiers mois de l’année. Les tracteurs sont les moteurs de la reprise avec plus de 9 500 unités durant la même période.

Le marché du porteur VI, avec 9 434 immatriculations sur cinq mois, connaît un niveau supérieur à la moyenne des dix dernières années. Les carnets de commandes retrouvent un niveau normal. Ils ont même doublé au niveau des tracteurs. Par rapport à 2020, la hausse est impressionnante : + 85 % pour les tracteurs et + 50 % pour les porteurs.

Avec la reprise des commandes, les prix des véhicules industriels progressent entre 4 et 5 %

Le principal problème concerne les délais de livraison des constructeurs qui sont en très forte augmentation : 201 jours contre 96 jours en décembre 2020. Côté carrossiers, ils s’établissent à 122 jours, contre 95 jours en décembre dernier. Face à ce constat, le VO a largement pris le relais du VN pendant la crise. Les ventes de tracteurs VO par les distributeurs VI ont augmenté de 23 % et leurs prix sont en hausse de + 3,4 %, contre + 5,5 % pour les porteurs. Le parc des tracteurs VO a rajeuni, 22 % ont moins de 3 ans et les délais de revente ont fondu passant à 32 jours en juin 2021.

Le résultat final pour 2021 sera totalement dépendant des délais de livraisons, d’où l’expression d’une prévision dans une fourchette assez large, entre 45 000 et 48 000 unités, « dont le point haut nous situerait dans les niveaux atteints durant la précédente décennie », commente l’OVI.

Le marché tracteur est susceptible, dans ce contexte, de reprendre son leadership (entre 23 400 et 25 500 unités) eu égard aux problématiques globales d’approvisionnement qui touchent le marché porteur, et son cycle long.

Nous vous recommandons

Vodafone Automotive lance une solution pour la gestion du transport frigorifique

Vodafone Automotive lance une solution pour la gestion du transport frigorifique

Vodafone Business Fleet Analytics PL & VU se dote d'un module connecté qui permet de surveiller et de maintenir des températures précises, à distance et en temps réel.Vodafone Automotive, fournisseur de solutions connectées, lance une...

21/10/2021 | Services PL
Plus de 100 % de croissance pour Shippeo

Plus de 100 % de croissance pour Shippeo

TransFollow se renforce sur le marché français

TransFollow se renforce sur le marché français

GXO Logistics décroche un important contrat avec La Redoute

GXO Logistics décroche un important contrat avec La Redoute

Plus d'articles