L’UFIP prône les nouvelles énergies

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

,
 L’UFIP prône les nouvelles énergies

L’UFIP change d’identité afin d’incarner la transformation de ses membres et souligner la contribution qu’ils peuvent apporter en qualité d'acteurs multi-énergies.

© UFIP Energies et Mobilités

L’Union française des industries pétrolières change de nom pour devenir UFIP Energies et Mobilités. Ce changement d'appellation incarne l’engagement de ses membres dans la décarbonation de leurs processus industriels et de leurs produits.

Engagés aujourd’hui dans la décarbonation de leurs processus industriels et de leurs produits, tous les membres de l’UFIP aspirent à se transformer en acteurs multi-énergies en intégrant de plus en plus des processus de réduction du carbone et la production d'énergies alternatives – comme les carburants liquides bas carbone dont les carburants de synthèse, l'hydrogène bas carbone, le CSC*, le CCU*, ou encore l’électricité verte et le biogaz.

Face aux investissements orchestrés par la trentaine d’entreprises de l’UFIP dans l’Hexagone, le porte-parole de ces nouveaux acteurs multi-énergies a souhaité changer d’identité pour mieux incarner la transformation engagée dans plusieurs formes d’énergies. Et en particulier celles nécessaires aux mobilités en France. L’UFIP devient ainsi l’UFIP Energies et Mobilités. « Avec ce changement de nom, nous montrons que nous embrassons différentes solutions énergétiques et témoignons de notre volonté de contribuer concrètement à la mise en œuvre d'une transition durable, depuis nos procédés industriels jusque sur les routes », a déclaré Olivier Gantois, président d’UFIP Énergies et Mobilités.

Ce nouveau nom associé à sa nouvelle identité visuelle témoigne de la nouvelle ambition d’UFIP Énergies et Mobilités : celle d’être une organisation professionnelle de fournisseurs multi-énergies en France, en mesure de jouer ce rôle indispensable de passerelle entre les énergies fossiles d’aujourd’hui et les énergies bas carbone ; celle d’être aussi au service des Français dans l’accélération de la décarbonation des transports et le développement des mobilités de demain.

-------------------------------

* CSC (captage et stockage de CO2) : chaîne de valeur technologique qui capte le CO2 avant son émission dans l’atmosphère et le stocke en toute sécurité, en profondeur dans le sous-sol. Ce processus utilise les mêmes mécanismes naturels qui ‘stockent’ le CO2 depuis des millions d’années.
* CCU (captage de carbone et utilisation) : série de technologies qui utilisent ou transforment le CO2 pour fabriquer des combustibles, du fourrage, des produits chimiques, des matériaux de construction ou d’autres produits. Certaines technologies nécessitent un flux de CO2 purifié (concentré), tandis que d’autres peuvent utiliser les fumées riches en CO2.

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Nomination

La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Plus d'articles