Le groupe Renault inaugure une nouvelle ligne de production de moteurs électriques à l’usine de Cléon

Yelen BONHOMME-ALLARD

Sujets relatifs :

, ,
Le groupe Renault inaugure une nouvelle ligne de production de moteurs électriques à l’usine de Cléon

Cette nouvelle installation s’intègre aux dépenses engagées sur le site par le groupe tricolore depuis 2018.

L’usine de Cléon aura une capacité de production de plus d'un million de moteurs électrifiés par an à partir de 2024, dont 500 000 moteurs électriques et 510 000 moteurs hybrides. La marque Renault ambitionne d’être 100 % électrique concernant les véhicules particuliers en Europe à horizon 2030.

Dans le cadre de sa transition électrique, l’usine Renault de Cléon (76) a inauguré une nouvelle ligne de fabrication du moteur électrique ePT-160kW. Développé dans le cadre de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, celui dispose d’une puissance de 160 kW. Il équipera les modèles 100 % électriques de Renault, dont la Megane E-Tech Electrique, fabriquée par la manufacture de Douai (59) au sein du pôle ElectriCity. « Site emblématique au cœur de l'écosystème industriel de Renault Group, l'usine de Cléon est le plus grand centre de production de moteurs électriques en France. Aujourd’hui, c’est une nouvelle étape dans sa conversion à l’électrique et une grande fierté pour les 3 228 collaborateurs de l’usine de produire ce nouveau moteur électrique qui équipe Renault Megane E-Tech », confirme Jose Vicente de los Mozos, directeur industriel de Renault Group.

L’atelier de production comprend quatre lignes d’assemblage et deux lignes de bobinage d’une capacité de production minimale de 120 000 moteurs par an. Cette nouvelle installation s’intègre aux dépenses engagées sur le site par le groupe tricolore depuis 2018 pour industrialiser les moteurs 100 % électriques et hybrides de ses marques. L’investissement total est estimé à 620 millions d’euros.

Des formations aux métiers électriques

Depuis 2015 et jusqu’à présent, l’usine de Cléon produisait le groupe motopropulseur électrique des Renault Zoe, Twingo ZE, Kangoo ZE et Master ZE. À partir de 2024, la production va donc progresser avec le moteur ePT-100 kW et, à partir de 2027, avec le moteur électrique 200 kW nouvelle génération, développé en partenariat avec Valeo et Valeo Siemens eAutomotive.

Pour accompagner cette modernisation électrique, le groupe automobile français assure des formations à ses 3 228 collaborateurs au sein de son campus baptisé la E-Mobility Academy. Ce dispositif est également accompagné par le recrutement de 100 nouveaux salariés, annoncé le 23 juin 2022, dans le cadre du plan Renouveau France 2025.

Nous vous recommandons

Hyundai et Kia veulent conquérir la Lune

Hyundai et Kia veulent conquérir la Lune

Hyundai et Kia ont signé plusieurs accords de recherche conjoints avec six instituts coréens en vue de développer des solutions de mobilité destinées à explorer la surface de la Lune. Cet engagement fait suite au lancement réussi...

11/08/2022 | KiaMobilités
Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Plus d'articles