Événement

La 100e édition du salon automobile de Bruxelles a attiré plus de 265 000 visiteurs

La 100e édition du salon automobile de Bruxelles a attiré plus de 265 000 visiteurs

Les allées des différents palais de Brussels Expo ont été fortement fréquentées.

© Autosalon.be / Febiac / Triptyque

Après une semaine de présentations, de conférences et d'animations variées, le Brussels Motor Show a officiellement fermé ses portes dimanche 22 janvier. Les organisateurs donnent d'ores et déjà rendez-vous aux visiteurs en 2024 pour une 101e édition. 

L’évènement est une réussite incontestable. Premier salon automobile européen du calendrier 2023, le salon de Bruxelles (aussi appelé Brussels Motor Show ou encore Autosalon) s’est tenu du 14 au 22 janvier dans le cadre des palais de Brussels Expo.

Pour son retour après trois années d’absence en raison de la pandémie de Covid-19, l’événement a accueilli plus de 265 000 visiteurs. Un chiffre à consolider puisque communiqué par la Fédération belge et luxembourgeoise de l'automobile et du cycle (Febiac) dimanche 22 janvier en milieu de journée, avant même la clôture officielle de la 100e édition de ce salon fédérateur.

Réunissant 95 % du marché belge selon ses organisateurs, ce rendez-vous a été l'occasion pour le grand public de découvrir des prototypes et concept-cars, mais aussi une quinzaine de premières mondiales ou européennes (les Abarth 500e, Alfa Romeo Giulia et Stelvio restylés, BAIC X55, Ford Bronco, Opel Astra Electric, Seres 5 ...).

Mieux, le salon automobile de Bruxelles a hébergé, pour la première fois, l'élection de la Voiture européenne de l'année. Un titre décerné – à la grande surprise de tous – au petit SUV 100 % électrique Jeep Avenger. Pour mémoire, ce prix très médiatique et particulièrement attendu par les constructeurs, était initialement remis en Suisse, dans le cadre du salon de Genève mais la délocalisation du prochain Geneva International Motor Show (GIMS) à Doha, au Qatar en novembre 2023 ont donc fait de Bruxelles une solution de repli idéale.

La 101e édition du Brussels Motor Show déjà programmée

« Le monde de l'automobile a énormément évolué depuis le dernier salon physique en janvier 2020. [...] Pour notre retour, nous avons opté pour une approche pragmatique axée sur notre "core business" : l'automobile. Moins de surface étant disponible, nos exposants ont opté pour une surface réduite et des stands de qualité et particulièrement beaux. L'affluence massive des visiteurs nous permet aujourd'hui d'affirmer que notre défi qui était de remettre le salon de l'automobile de Bruxelles sur la carte en tant que salon européen de premier plan pour notre industrie apparaît comme une pleine réussite », se félicite Gabriel Goffroy, directeur du salon.

« La popularité du salon s'est accompagnée d'une importante collecte de données de prospection, ce qui est bien sûr important pour tous nos exposants », complète Jean-Paul Renaux, président du salon de l'automobile de Bruxelles.

Rassurée par le succès de l'événement, la Febiac annonce la tenue de la 101e édition du salon de Bruxelles du 12 au 21 janvier 2024. 

Nous vous recommandons

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Décidemment, pas si facile de disrupter le secteur automobile… Nouvel entrant dans la ronde des constructeurs automobiles électriques, Rivian est contraint d’effectuer un premier plan social.Tout nouveau tout beau, mais le chemin est...

Stellantis et Engie s’allient pour une offre combinée d’utilitaires légers et station hydrogène

Stellantis et Engie s’allient pour une offre combinée d’utilitaires légers et station hydrogène

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

Vu sur les réseaux sociaux

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

Plus d'articles