La Chine va rester le maître du jeu sur les batteries des véhicules électriques

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La Chine va rester le maître du jeu sur les batteries des véhicules électriques

Mauvaise nouvelle, malgré l'expansion du marché, les prix des packs de batteries lithium-ion ont augmenté en 2022.

Les perspectives de développement du marché des batteries pour véhicules électriques laissent apparaître le maintien du leadership écrasant de la Chine à l’horizon 2027. Les États-Unis et l’Allemagne vont progresser, mais à la marge.

Selon l’organisme BloombergNEF, spécialisé dans les recherches sur l’économie mondiale bas carbone, le marché des batteries pour véhicules électriques ne va pas être chamboulé dans les cinq années à venir. La Chine va rester le pays le plus puissant pour passer de 77 % de parts de marché en 2022 (893 GWh) à 69 % de parts de marché en 2027 (6 197 GWh). Une domination qui reste très nette, malgré les annonces de certains pays ou groupes de pays, États-Unis et Union européenne en tête, sur leur volonté de sortir de cette dépendance.

La France n’est pas dans les radars pour la production de batteries lithium-ion

En 2022, la Pologne et les États-Unis font valoir 6 % de parts de marché, avec respectivement 73 et 70 GWh. Le reste du monde représente les 11 % de parts de marché restantes (127 GWh), sans qu’aucun pays ne sorte du lot.

À l’horizon 2027, derrière l’intouchable Chine, les experts de BloombergNEF estiment que les États-Unis auront progressé (10 % de parts de marché pour 908 GWh), ainsi que l’Allemagne (6 % pour 503 GWH). Par rapport à certains projets de construction d’usines, on peut aussi tabler sur l’émergence de la Hongrie (2 % de parts de marché et 194 GWh) et de la Suède (2 % de parts de marché et 135 GWh). Tout en progressant sous l’angle capacitaire, la Pologne va perdre du terrain (1 % de parts de marché pour 112 GWh). Enfin, le reste du monde est donné à 10 % de parts de marché pour 896 GWh).

Le prix moyen des batteries lithium-ion est reparti à la hausse en 2022

Au total, la production mondiale va faire un bond très significatif pour passer de 1 163 en 2022 à 8 945 GWh en 2027. À l’échelle mondiale, les responsables de l’étude estiment que la demande globale en électricité va progresser de 27 % d’ici à 2050. Entre l’énergie et les véhicules électriques, le marché pourrait représenter un potentiel de 53 trillions de dollars d’ici à 2050.

Par ailleurs, sous l’effet de l’inflation et de la hausse du coût des matières premières et de certains composants nécessaires à la fabrication des batteries lithium-ion, le prix des packs a augmenté pour la première fois depuis 2010, date à laquelle l’organisme a commencé à monitorer les tarifs des packs de batteries lithium-ion. Une mauvaise nouvelle qui se traduit par une hausse de 7 % à 151 dollars/kWh. Les cellules représentent toujours l’essentiel de ce prix moyen, progressant pour peser 83 % de l’ensemble.

Notons que c’est en Chine que le prix des batteries est le moins élevé (127 dollars/kWh) et les États-Unis sont 24 % au-dessus et l’Europe, 33 %. Autant d’éléments qui démontrent que l’Europe est en retard par rapport à ses principaux concurrents et que l’enjeu d’indépendance énergétique est plus sensible qu’il n’y paraît.

Nous vous recommandons

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Le groupe Honda annonce une importante réorganisation qui vise à faire du développement du véhicule électrique le centre de son business. Il simplifie aussi ses grandes régions mondiales et la France est concernée.Le groupe Honda...

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Nomination

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Plus d'articles