La crise favorise la voiture et l'adoption de nouvelles énergies

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

, ,
La crise favorise la voiture et l'adoption de nouvelles énergies

La crise favorise la voiture et l'adoption de nouvelles énergies

Selon la dernière étude de LeasePlan réalisée sur l’ère du « New Normal », la crise sanitaire a favorisé l’usage des voitures particulières par rapport aux transports en commun, tout en accélérant une prise de conscience des enjeux écologiques.

En collaboration avec l’institut de sondage Ipsos, LeasePlan publie le premier volet de son rapport annuel « Mobility Insights », consacré à l’ère du « New Normal » et qui se propose donc notamment d’évaluer l’impact de la Covid-19 sur les habitudes de mobilité dans le monde (*).

Enseignement n°1 :

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les personnes interrogées sont devenues beaucoup moins enclines à utiliser les transports en commun (65 %), et plus enclines à utiliser leur propre voiture particulière (76 %)

Enseignement n°2 :

La plupart des répondants (79 %) déclarent que la pandémie les a rendus plus sensibles à la sécurité et au confort que procure la possession de leur propre véhicule

Enseignement n°3 :

Plus de la moitié des répondants (53 %) déclarent que depuis le début de la pandémie de Covid-19, ils considèrent plus sérieusement le changement climatique comme une menace mondiale. Pour un grand nombre d’entre eux (47 %), cette prise de conscience accrue les a rendus plus enclins à passer à un véhicule électrique zéro émission à l’avenir, afin de réduire leur empreinte carbone et de maintenir la qualité de l’air du début de la pandémie

Enseignement n°4 :

Depuis le début de la pandémie, les personnes interrogées sont plus enclines à faire leurs achats en ligne et à choisir la livraison à domicile pour des dépenses discrétionnaires (47 %), ce qui renforce la demande en véhicules utilitaires légers et en camionnettes de livraison électriques.

Enseignement n°5 :

Nombreuses sont les personnes interrogées (47 %) à s’inquiéter de l’augmentation des embouteillages et de la pollution dus aux véhicules de livraison dans le monde post-Covid-19. Pourtant, la solution est évidente : dans une vaste majorité (61 %), les livreurs partageraient volontiers leur véhicule utilitaire léger avec d’autres entreprises afin de réduire les embouteillages, tout comme ils seraient prêts à prêts à passer à un VUL électrique zéro émission (75 %) pour faire diminuer la pollution.

(*) L’enquête est réalisée dans 22 pays : Australie, Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Espagne, Suède, Suisse, Turquie, Royaume-Uni et États-Unis. Cette année, l’étude est composée de trois volets : 1) La mobilité dans la « nouvelle normalité », 2) Véhicules électriques et développement durable (hiver 2021) et 3) Données automobiles et vie privée (printemps 2021).

Nous vous recommandons

Nokian Tyres a de grandes ambitions en Europe

Nokian Tyres a de grandes ambitions en Europe

Fort de son solide ancrage en Europe centrale et en Europe du Nord, Nokian Tyres a dévoilé une feuille de route très ambitieuse pour le marché européen, comptant passer de 6 à 9 millions de pneus vendus en remplacement. La France doit...

Potager City optimise ses tournées avec Geoconcept

Potager City optimise ses tournées avec Geoconcept

AddSecure enrichit son offre de solutions télématiques avec LostnFound

AddSecure enrichit son offre de solutions télématiques avec LostnFound

La crise sanitaire liée au Covid-19 pousse les flottes à la digitalisation

La crise sanitaire liée au Covid-19 pousse les flottes à la digitalisation

Plus d'articles