La croissance mondiale des véhicules électrifiés devrait doubler en 2022

La croissance mondiale des véhicules électrifiés devrait doubler en 2022

Selon l'assureur Allianz Trade, la croissance des véhicules électrifiés devrait doubler en 2022 au niveau mondial.

© Kia

Selon la dernière étude menée par l'assureur Allianz Trade, la croissance des véhicules électrifiés devrait doubler en 2022 dans le monde pour représenter à terme 12 % de parts de marché, soit une progression de quatre points par rapport à 2021. 

Le marché mondial des véhicules électriques (VE) est en plein essor : les ventes ont plus que doublé en 2021 et la part de marché a atteint environ 8 %. Cette dynamique positive devrait se poursuivre, avec une croissance estimée à + 50 % en 2022. Cependant, la dynamique sera différente selon les pays en raison des politiques menées.

Investissements et politiques publiques indispensables

Les investissements dans les transports électrifiés ont représenté plus de 36 % des investissements mondiaux dans la transition énergétique, leur part dépassant 50 % dans des pays comme l'Allemagne et le Royaume-Uni. À l'avenir, elle devrait rester un moteur essentiel de la transition énergétique. Cependant, pour éviter un déficit d'approvisionnement de plus de 500 000 tonnes de carbonate de lithium d'ici à 2030, ce qui nuirait au déploiement des véhicules électriques, le secteur doit investir à la fois dans les technologies de stimulation de la production et dans l'exploration. Dans le même temps, jusqu'à ce que le marché atteigne une taille critique, les politiques publiques resteront essentielles pour accélérer le déploiement des infrastructures de recharge et l'adoption par les consommateurs.

Une croissance portée par la Chine devant l'Europe et les États-Unis

Selon la dernière étude de l'assureur Allianz Trade, les ventes de VE devraient croître d'environ 50 % en 2022 pour atteindre une part de marché de 12 % au niveau mondial. Rappelons qu'en valeur absolue, les ventes de véhicules électriques ont atteint 6,75 millions d'unités dans le monde en 2021. La Chine était le marché le plus dynamique, représentant près de la moitié des ventes mondiales – un nombre équivalent au total mondial des ventes en 2020. En décembre 2021, les New Energy Vehicle (NEV) représentaient 21 % des ventes automobiles totales. En 2022, alors que les subventions NEV diminueront de - 30 % avant une suppression progressive en 2023, le marché chinois devrait ralentir un peu car les fabricants ou les consommateurs devront assumer les coûts supplémentaires.

En Europe, les ventes ont également fortement augmenté : en décembre 2021, les véhicules électriques représentaient 29 % de part de marché. « Comme de généreuses subventions resteront en place cette année et probablement au-delà, nous prévoyons une croissance des ventes de VE d'environ + 60 % en 2022 », rappelle Allianz Trade dans son étude. Aux États-Unis, les ventes ont doublé en 2021 mais les volumes restent faibles (environ 600 000 unités, contre 300 000) et la part de marché des véhicules électriques s'élevait à environ 4 % en 2021, soit bien moins qu'en Europe et en Chine. Les ventes devraient continuer à croître d'environ + 50 % en 2022 et 2023.

L'approvisionnement en lithium : un produit clé pour la croissance

En outre, le secteur doit augmenter ses investissements pour faire face à l'approvisionnement limité en lithium, un produit clé des batteries de traction. Avec la croissance fulgurante des véhicules électriques, la demande de lithium a explosé : alors que la demande de lithium pour les batteries ne représentait qu'environ un quart de la demande totale au début des années 2010, elle devrait représenter 95 % d'ici à 2030.

Comme les véhicules électriques devraient représenter environ 50 % des ventes de véhicules légers d'ici à 2030, avec plus de 50 millions de voitures vendues annuellement d'ici là, l'approvisionnement en lithium devra se maintenir. L'offre a augmenté de près d'un tiers entre 2020 et 2021, et 90 % de celle-ci provenait de seulement trois pays, à savoir la Chine, l'Australie et le Chili. Selon les estimations actuelles et l'augmentation prévue de la demande de véhicules électriques, l'économie mondiale pourrait faire face à un déficit d'approvisionnement de plus de 500 000 tonnes d'ici à 2030 sur la base des réserves actuellement connues.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

Plus d'articles