La filière GPL retrouve le moral

Damien Chalon

Sujets relatifs :

,
La filière GPL retrouve le moral

La filière GPL retrouve le moral

Les récentes mesures fiscales favorables au GPL incitent l’ensemble de la filière dédiée à ce carburant à l’optimisme.

Le manque de constance de la fiscalité automobile a joué des tours au GPL. Ce carburant alternatif, distribué par plus de 1 750 stations-service en France, est actuellement dans le creux de la vague. En témoigne l’absence d’offre des constructeurs d’automobiles.

Pour autant, la filière GPL fait preuve d’un certain optimisme. Outre le prix à la pompe attractif (0,70 euro le litre en moyenne), le GPL bénéficie d’une fiscalité à nouveau avantageuse depuis le 1er janvier 2017. Les véhicules roulant grâce ce carburant sont tout d’abord éligibles à la pastille Crit’Air 1, la plus favorable après celle dédiée aux véhicules électriques, et ce quelle que soit leur date de première immatriculation. Cela signifie donc qu’ils peuvent rouler même en cas de restrictions de circulation.

Carte grise, récupération de TVA et TVS

Le Comité français du butane et du propane (CFBP) se satisfait également de la gratuité de la carte grise dans la quasi-totalité des régions, sauf en Bretagne, en Alsace, en Lorraine et en Picardie, où l’exonération s’élève à 50 %, et en Centre Val-de-Loire, où aucune disposition particulière ne concerne ce carburant. Les professionnels qui optent pour cette énergie bénéficient en prime de la récupération totale de la TVA sur le carburant et d’une exonération de TVS pendant les deux premières années de mise en circulation pour les véhicules émettant moins de 110 g/km de CO2.

« Cette dernière mesure devrait efficacement inciter les gestionnaires de flottes automobiles à diversifier, à moindre coût, la motorisation de leur parc tout en répondant aux objectifs de réduction de CO2, de polluants du type NOx et particules, d’autant plus avec le développement des biogaz comme le BioGPL, et d’optimisation de leur RSE. Le GPL est une solution d’avenir immédiatement disponible. C’est une réponse environnementale et économique face aux nouveaux enjeux de la mobilité », assure le CFBP.

Nous vous recommandons

Engie Solutions va déployer 250 bornes de recharge dans l'Eurométropole de Strasbourg

Engie Solutions va déployer 250 bornes de recharge dans l'Eurométropole de Strasbourg

L'Eurométropole de Strasbourg s'est fixé comme objectif le déploiement de 250 bornes de recharge sur son territoire d'ici à 2025. Un vaste chantier qui pourrait être complété par la mise en service de 250 bornes supplémentaires d'ici...

La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

Paris veut devenir une ville 100 % vélo

Paris veut devenir une ville 100 % vélo

L'Avere confirme la prolongation du programme Advenir

L'Avere confirme la prolongation du programme Advenir

Plus d'articles