La flotte de Davines plante des arbres avec WeNow !

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
La flotte de Davines plante des arbres avec WeNow !

La flotte de Davines plante des arbres avec WeNow !

La start-up WeNow, qui connecte les flottes pour surveiller leur neutralité carbone, a été choisie par le groupe italien de cosmétiques Davines en vue d’accompagner son parc de véhicules d’entreprise dans une démarche de réduction des émissions polluantes.

Accélérer la transition bas carbone des déplacements de ses collaborateurs en France et diminuer les rejets de CO2, telle est l’ambition de la société italienne Davines S.p.A. Pour réussir ce pari vertueux, s’inscrivant dans le cadre de la certification B Corp de sa filiale hexagonale, le groupe de cosmétiques artisanaux transalpin a donc fait appel à la jeune pousse tricolore WeNow.

Depuis avril 2019, WeNow équipe en effet une vingtaine de véhicules de commerciaux de Davines dans toute la France. Grâce à la technologie embarquée mesurant les taux de CO2 émis, la mobilité professionnelle a été repensée dans un objectif respectueux de transition bas carbone. Les salariés de Davines ont même pu se former à l’éco-conduite et ainsi effectuer des trajets moins polluants. Autant de mesures mises en place par un partenariat qui a su porter ses fruits puisque les résultats sont là : en un an, les collaborateurs de Davines France ont ainsi réduit de 13 % leur consommation en milieu urbain. Sans oublier que, pour parachever son action écologique, la branche française du groupe de cosmétiques basé à Parme a imaginé une opération qui envoie du bois.

Prendre sa voiture pour planter des arbres

Engagée dans une lutte contre la pollution, l’entreprise Davines a voulu rendre son combat encore plus concret en invitant ses salariés à planter un arbre pour chaque tonne de CO2 émise. Avec l’équipe de WeNow, et sur la base du volontariat, 25 collaborateurs ont donc participé à la plantation de 130 arbres dans la forêt de Saint-Germain-en-Laye au début de l’année 2020. Une manière symbolique de rendre visible un projet environnemental plus que jamais actuel. Il faut dire que l’air du temps se veut plus respirable en faisant la part belle aux énergies alternatives, consommant moins et mieux.

Nous vous recommandons

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

Dans un courrier commun, les constructeurs automobiles, les équipementiers et les compagnies pétrolières demandent à l’Union européenne d’accepter les carburants non fossiles, renouvelables et synthétiques après 2035. Le...

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

ZFE : « Il sera très compliqué de passer de la virtualité à la réalité »

Entretien

ZFE : « Il sera très compliqué de passer de la virtualité à la réalité »

Élisabeth Borne annonce un nouveau plan vélo et une enveloppe de 250 millions d'euros

Élisabeth Borne annonce un nouveau plan vélo et une enveloppe de 250 millions d'euros

Plus d'articles