La flotte du déménageur Des Bras en Plus se veut 100 % propre en 2025

La flotte du déménageur Des Bras en Plus se veut 100 % propre en 2025

© Des bras en plus

Pour mener à bien sa transition énergétique et gérer une flotte d’un millier de véhicules décarbonés d’ici à 2025, l’entreprise Des Bras en Plus à multiplier les pistes d’actions. Et cela ne passe pas forcément par l’électrification.

Basée à Paris et affichant une décennie d’existence, le réseau de déménageurs Des Bras en Plus rassemble environ 250 sociétés de déménagement partout en France. Chacune de ces entités possédant en moyenne entre trois et cinq véhicules, le groupe opère ainsi un parc de plus d’un millier de camions utilitaires et de poids lourds roulant presque tous au diesel. Une motorisation thermique qui, selon les objectifs de verdissement de l’entreprise, appartiendrait bientôt au passé. Des Bras en Plus envisage en effet de réaliser 100% de ses déménagements en véhicules dits « propre » dans trois ans.

Pour ce faire, mais aussi pour adopter les motorisations qui correspondront le mieux aux besoins de son activité de déménageur et s'adapter aux ZFE, le groupe expérimente actuellement des véhicules circulant à l’électriques, au biogaz ou encore à l’hydrogène. C’est d’ailleurs vers ces deux dernières énergies que Des Bras en Plus concentre son intérêt puisque les véhicules électriques ne nécessitent pas encore de l’autonomie suffisante pour assurer des déménagements longue distance. Malheureusement, la projection de l’entreprise de déployer au sein de son réseau, dès cette année, des véhicules biogaz et hydrogène, pourrait s’avérer perturbée par la crise des semi-conducteurs et les retards de livraisons des véhicules neufs commandés.

D’autres moyens pour arriver à ses fins

Tout n’est cependant pas perdu pour atteindre les ambitions de réduction de l’empreinte carbone du déménageur. Des Bras en Plus teste en effet d’autres moyens de transport de meubles en milieu urbain, comme les vélos cargos électriques agrémentés d’une remorque. Afin de limiter les déplacements, générant des émissions polluantes, la société propose également à ses clients de réaliser une visite en visio pour estimer le devis de son déménagement. Effective depuis quelques années déjà, cette pratique à ainsi évité aux conseillers commerciaux du groupe de parcourir 250 000 kilomètres et donc de rejeter 50 tonnes de CO2 en prenant leur véhicule

Nous vous recommandons

LeasePlan met le cap sur la location moyenne durée

LeasePlan met le cap sur la location moyenne durée

Le spécialiste de la location longue durée diversifie toujours plus son offre de services en lançant, notamment, une solution de location moyenne durée. Une flexibilité et un élargissement de ses champs d’actions en vue de son...

L'œil de l'expert : « L’incertitude sur les valeurs résiduelles »

Tribune

L'œil de l'expert : « L’incertitude sur les valeurs résiduelles »

Ford Fleet Management ouvre ses portes en France

Ford Fleet Management ouvre ses portes en France

C2A part à la conquête de l’Italie

C2A part à la conquête de l’Italie

Plus d'articles