La FNA reçue à Bercy

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

, ,
La FNA reçue à Bercy

Robert Bassols a été reçu par François-Xavier Huard, le mardi 30 novembre, à Bercy. Il lui a remis le livre blanc de l’organisation professionnelle après la rencontre.

© FNA

Robert Bassols et Aliou Sow, respectivement président et secrétaire général de la FNA, ont été reçus la semaine dernière au ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance. L’occasion pour la fédération de mettre en avant des dossiers prioritaires de l’artisanat automobile comme les ZFE-m, l’avenir des stations-service mais aussi la problématique des stocks VN/VO.

Concernant le premier sujet, la FNA a demandé à François-Xavier Huard, conseiller artisanat auprès du ministre délégué de l'Économie, des Finances et des PME, Alain Griset, une mise en place plus réaliste du calendrier des ZFE-m. S’appuyant sur l’exemple du Grand Paris où sans aménagement possible, 72 % des véhicules seront exclus des ZFE à partir de 2024 et aussi 40 % des véhicules si le Crit’Air 3 est retenu dès le 1er juillet 2022. La Fédération a demandé et obtenu dans la loi Climat et résilience, que des textes réglementaires déterminent comme pendant la crise sanitaire, des motifs légitimes dérogatoires. Se déplacer pour un examen médical, l’entretien-réparation-contrôle technique de son véhicule, pour une intervention de dépannage-remorquage … pourrait être des motifs possibles. Mais aussi, la FNA demande l’introduction d’une tolérance permettant aux véhicules Crit'Air 3 ayant bénéficié d’un Eco Entretien de pouvoir circuler dans toutes les ZFE-m jusqu’en 2025 (date retenue par la loi Climat et résilience), et a minima en 2028 pour les Crit’Air 2.

Concernant le second dossier prioritaire, qui intéresse les détaillants en carburants qui assurent toujours des relais d’énergie pour les 40 millions de véhicules thermiques en circulation, notons que leur transformation en distributeurs d’énergies est cruciale. L’électrique étant qu’une énergie parmi d’autres au regard du parc roulant. La FNA demande un fonds dédié aux stations-service, pour pérenniser leurs activités, moderniser leurs installations et à investir en faveur d’énergies alternatives (hydrogène, borne de recharge, GNV, carburants décarbonés, bio carburants …). Le fonds permettrait par ailleurs de les accompagner dans la diversification nécessaire de leurs activités, pour devenir notamment véritables hubs de la mobilité multimodal.

S’agissant du troisième dossier soumis au ministère, la FNA rappelle qu’un accord de branche des services de l'automobile sur l'activité partielle longue durée (APLD), qui doit permettre d'assurer le maintien de l'emploi dans les entreprises du secteur, est entré en vigueur le 23 novembre dernier. Dans cet accord paritaire national, il est noté que le stock des véhicules neufs a chuté de 26 % par rapport à septembre 2019, tandis que celui des véhicules d'occasion a baissé de 16 %. Parmi les métiers de la branche des services de l'automobile les plus touchés au cours des derniers mois sont notamment mentionnés les écoles de conduite, les loueurs de courte durée, le secteur de la distribution de carburants, du dépannage ou encore celui lié aux activités de maintenance de véhicules légers. Face à ce véritable contrecoup de la crise sanitaire, la FNA demande la réactivation du fonds de solidarité en complément de l’APLD.

Nous vous recommandons

Michelin progresse avec de nouveaux pneus à haute teneur en matériaux durables

Michelin progresse avec de nouveaux pneus à haute teneur en matériaux durables

La quête du Graal du pneu totalement vert mobilise tous les fabricants, mais Michelin vient de poser un nouveau jalon sur cette voie. Le groupe vient de présenter un pneu pour automobile et un autre pour autobus contenant respectivement 45...

3Dsoft lance SimplyCheck, une solution de réception digitale pour un parcours après-vente complet

3Dsoft lance SimplyCheck, une solution de réception digitale pour un parcours après-vente complet

La plateforme FRPA change d’actionnaire

La plateforme FRPA change d’actionnaire

Hess automobile à la tête de neuf ateliers Speedy

Hess automobile à la tête de neuf ateliers Speedy

Plus d'articles