La formation Ingénieur Cnam-Garac fête ses 10 ans

Garac
La formation Ingénieur Cnam-Garac fête ses 10 ans

La formation Ingénieur Cnam-Garac fête ses 10 ans

Plus de 100 ingénieurs Cnam-Garac exercent désormais dans le monde de l’après-vente auto, moto et véhicule industriel. Actuellement, 54 apprentis-ingénieurs sont en formation.

Pour fêter ce succès, 200 personnes (entreprises, ingénieurs, partenaires...) se sont réunies pour célébrer les 10 ans de cette formation et participer à la remise des diplômes de la huitième promotion, la promotion 2018 Francis Bartholomé.

À l’occasion d’une première table ronde, Francis Bartholomé, parrain de la promotion sortante 2018, a souligné la vision des initiateurs de cette formation qui, sous l’égide de Jean-Pierre Trenti, alors président du Garac, avaient su, avec le directeur général de l’époque, Armand Carillo, anticiper les évolutions technologiques et sociétales qui ont bouleversé et qui bouleversent encore cette profession. Il s’agissait de former les cadres des services de l’automobile et de la mobilité, à la fois référents technologiques et managers des processus de l’après-vente.

Cette formation qui porte aujourd’hui le nom d’Ingénieur Cnam-Garac Mécatronique, Ingénierie des process d’assistance aux véhicules, était lancée au sein d’une structure, l’Afisa, qui regroupe le CNPA, le Cnam, le Garac et l’Anfa, rejointe très vite par la FFC et le GNESA. L’ESSCA et le GNFA étaient alors sollicités pour apporter leur haute expérience de management ou d’expérience terrain.

Des structures dont tous les présidents ou directeurs généraux ne manquaient pas à l’appel lors de cette célébration autour d’une table ronde rappelant les raisons de cette formation et ses perspectives d’avenir.

Le débat s’est prolongé avec des intervenants de PSA, Renault, Mercedes-Benz Trucks et de Bosch, tous partenaires du Garac, sur le thème de « La voiture de demain est déjà là » tandis que trois groupes (Jallu-Berthier, Jean Lain, Gueudet-Métin) formateurs et recruteurs d’ingénieurs Cnam-Garac, témoignaient sur l’utilité de cette formation, avec Odette Dantas du GIPA et Bernard Jullien qui concluaient sur le thème des nouvelles compétences dans l’après-vente auto.

Les 16 ingénieurs de la promotion 2018 ont reçu leur diplôme des mains de Francis Bartholomé, parrain de la promotion, très investi dans la réussite de ce diplôme. L’Anfa a remis le titre de Maitre d’apprentissage d’excellence à Thierry Delfolie de Feu Vert et à Jérôme Boulay de SDVI (Iveco Orvault). Le directeur général de l’ESSCA, Jean Charroin, a récompensé l’entreprise d’excellence : le groupe Guyot, et Marie-Noëlle Tavaud, directrice générale du GNFA, le groupe Métin-Gueudet.

Nous vous recommandons

Stellantis prend la main sur sa coentreprise avec GAC en Chine

Stellantis prend la main sur sa coentreprise avec GAC en Chine

Stellantis vient d’annoncer la prise de contrôle de sa coentreprise avec GAC en Chine, afin de préparer la rationalisation de ses activités dans le pays. Une stratégie qui sera annoncée le 1er mars et qui devrait passer par la marque...

Semaine des services de l'automobile et de la mobilité 2022 au GARAC

Semaine des services de l'automobile et de la mobilité 2022 au GARAC

Audi a dépassé les objectifs européens de CO2 de sa flotte en 2021

Audi a dépassé les objectifs européens de CO2 de sa flotte en 2021

La gamme de Renault Trucks s'enrichit du fourgon moyen Trafic

La gamme de Renault Trucks s'enrichit du fourgon moyen Trafic

Plus d'articles