La France suspend les immatriculations de Mercedes

Mohamed AREDJAL

Sujets relatifs :

,
La France suspend les immatriculations de Mercedes

La France suspend les immatriculations de Mercedes

Il y a de l’eau dans le gaz entre Mercedes et les autorités françaises.

Le constructeur allemand a annoncé hier que l’administration hexagonale refuse d’homologuer, depuis le 12 juin dernier, ses modèles Classes A, B, CLA et SL.

Autrement dit : ces véhicules ne peuvent plus, à l’heure actuelle, être immatriculés en France via le système d’immatriculation SIV.

La raison du blocage des autorités nationales ? Le gaz de climatisation R134a qui équipe les voitures à l’étoile. Jugé trop polluant par Bruxelles, cet hydrofluorocarbure devait être interdit d’utilisation en 2012 et remplacé par un gaz plus vertueux, le R1234yf. Mais le groupe de Stuttgart estime que ce dernier présente des risques de sécurité…

« Plusieurs séries de test menées par Daimler AG ont démontré que, dans un compartiment moteur chaud, le gaz réfrigérant R1234yf est facilement inflammable et peut par conséquent, en cas d’accident, entraîner un incendie qui se propage à tout le véhicule. La sécurité de ses clients étant la principale préoccupation de Mercedes-Benz, l’entreprise continue donc d’utiliser le gaz réfrigérant R134a, notamment sur ces Classe A, B, CLA et SL, objet de la contestation par l’administration française », explique le constructeur dans un communiqué.

À l’instar du groupe Volkswagen, Mercedes a donc choisi d’ignorer le R1234yf pour développer des systèmes de climatisation au CO2. Si elle est moins dangereuse, la technologie exige néanmoins encore quelques années de recherches avant d’être déployée sur les chaînes de montage.

Un choix contesté par l’administration française qui a donc décidé, sans concertation avec les autres pays de l’Union européenne, de fermer ses frontières aux véhicules à l’étoile.

Dans l’attente d’un règlement de cette situation, Mercedes-Benz France, avec l’aide de son réseau de distribution, met en place des « solutions de mobilité individuelles ».

Chaque client concerné par ce retard d’immatriculation est suivi personnellement par son concessionnaire, et une solution individualisée gratuite lui est proposée afin de lui conserver l’intégralité de sa mobilité pendant la période concernée.

Nous vous recommandons

Aptiv débauche chez les GAFAM

Nomination

Aptiv débauche chez les GAFAM

Aptiv annonce que Sophia Velastegui va rejoindre le groupe en qualité de chef de produit avec pour mission d’accompagner la transition logicielle de l’industrie automobile. Signe des temps, elle a notamment travaillé chez Google,...

Point S fait du vitrage un service stratégique

Point S fait du vitrage un service stratégique

Point S ambitionne de devenir leader de l’électromobilité et lance son 6e concept

Point S ambitionne de devenir leader de l’électromobilité et lance son 6e concept

Nominations à l'Agra

Nominations à l'Agra

Plus d'articles