La Gendarmerie s'équipe de puissantes Seat Leon Cupra

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
La Gendarmerie s'équipe de puissantes Seat Leon Cupra

La Gendarmerie s'équipe de puissantes Seat Leon Cupra

Les équipes rapides d’intervention (ERI) de la Gendarmerie nationale accueilleront prochainement dans leur flotte plusieurs exemplaires de la Seat Leon Cupra, déclinaison sportive forte de 290 chevaux de la compacte espagnole.

Les Renault Mégane 3 R.S. des pelotons motorisés de la Gendarmerie nationale ont fait leur temps. Sillonnant les autoroutes françaises depuis 2011, en tant que véhicules rapides d’intervention, elles vont être épaulées et partiellement remplacées par des Seat Leon Cupra.

Au terme d’un appel d’offres lancé en 2019, les autorités ont retenu la sportive compacte espagnole pour intégrer la flotte de ces unités aux missions variées : surveillance du réseau autoroutier, interception de véhicules en excès de vitesse, etc. Précisons que le modèle retenu est badgé Seat et non Cupra (désormais marque à part entière). En effet, les véhicules livrés sont des Leon Cupra de troisième génération et non les dernières... Cupra Leon.

Les dix-sept premiers exemplaires commandés seront remis aux militaires d’ici à la fin de l’année. Un contingent composé de berlines mais aussi du break ST, offrant davantage de volume de chargement. Techniquement, les véhicules livrés sont équipés du bloc turbo-essence 2.0 l TSI de 190 chevaux. Développant un couple de 380 Nm, ce moteur permet d’atteindre le 0 à 100 km/h en 6 secondes et voit sa vitesse être bridée électroniquement à 250 km/h.

Préparation made in France

L’équipement des véhicules est similaire à celui offert de série aux clients particuliers : radars de stationnement avant et arrière, Digital Cockpit, systèmes de connectivité, sièges sport, jantes de 19 pouces. Toutefois, compte tenu de leurs missions spécifiques, les véhicules sont passés entre les mains du carrossier français Gruau, à Laval, afin de répondre au strict cahier des charges de la Gendarmerie.

L’aménageur breton a légèrement revu leur dotation de série en y ajoutant un système de communication interne et externe, des éléments de signalisation sonore et lumineuse ainsi qu’un important système télé-informatiques. Le vitrage des véhicules a aussi été renforcé, tandis qu’un panneau lumineux a été installé sur la plage arrière. Pouvant être déployé à la verticale, celui-ci permet d’afficher, dans l’une des six langues paramétrées (français, espagnol, italien, anglais, allemand et polonais), l’un des quarante messages pré-enregistrés. Gruau a également été chargé d’apposer la sérigraphie spécifique à ces véhicules d’intervention.

Nous vous recommandons

Toyota veut réduire de 100 % ses émissions carbone en Europe d’ici 2035

Toyota veut réduire de 100 % ses émissions carbone en Europe d’ici 2035

Toyota Motor Europe vient de présenter sa stratégie globale jusqu’en 2035 dans le cadre du Kenshiki Forum. Un engagement vers la neutralité carbone qui passera par le développement des véhicules zéro émissions, qu’ils soient à...

02/12/2021 | FleetToyota
Achat d’une voiture d’occasion : quelles sont les démarches à effectuer ?

Publi-redactionnel

Achat d’une voiture d’occasion : quelles sont les démarches à effectuer ?

Nissan augmente la superficie de son parc solaire britannique

Nissan augmente la superficie de son parc solaire britannique

Une nouvelle batterie sur DS 9 E-Tense 250

Une nouvelle batterie sur DS 9 E-Tense 250

Plus d'articles