La location de vélos en entreprise a battu des records en 2022

Leslie Auzèmery

Sujets relatifs :

, ,
La location de vélos en entreprise a battu des records en 2022

© Azfalte

Stimulée depuis 2020 pour raison sanitaire, écologique et économique, la location de vélo partagée entre l’employeur et ses salariés a changé de braquet en 2022 avec un nouveau rebond d’activité, signe de l'engouement actuel pour ce service vertueux pour assurer la mobilité des travailleurs.

Fois deux, voire trois ! Les chiffres de la location de vélos en entreprise se sont envolés l’an dernier. C’est en tout cas le constat qu’en font certains acteurs de ce secteur encore naissant.

Des résultats au beau fixe

Pour Zenride, l’année 2022 s’est achevée à nouveau par une très forte croissance de l’activité. L'entreprise créée en 2018, compte désormais 300 entreprises clients (contre 150 à fin 2021) et 600 magasins partenaires lui font désormais confiance (contre là-aussi 150 un an plus tôt). Dans le même temps, la start-up a vu le nombre de vélos mis à la route triplé passant à 3 000 unités en circulation à fin 2022. Une  hausse d’activité qui se traduit logiquement dans la valeur des contrats signés, passée de 2,5 millions d’euros en 2021 à 5,1 millions d’euros en l’an dernier. Et la capacité de progression de la jeune pousse est encore importante puisqu'au total, ce sont désormais 60 000 collaborateurs qui ont accès à ses services. Parmi les entreprises adhérentes, plusieurs grands groupes du CAC40 tels que Veolia, Axa et Saint-Gobain ou encore Accor.

Chez Tim Sports, le constat est similaire. Créé en 2019, la marque a vu sa base de clients dépasser la centaine avec environ 1 000 vélos à la route en fin d’année et un chiffre d’affaires multiplié par trois. Cette croissance organique lui a surtout permis d’étoffer et de structurer son équipe, passant de trois à douze collaborateurs en un an. « Nous sommes désormais organisé autour de quatre métiers : le financier, le marketing et la communication, le commerce avec des « account managers » et l’après-vente », nous explique Jérôme Blanc, co-fondateur de l’entreprise.

Du côté d’Azfalte, sans donner beaucoup de détail, on confirme une tendance au « triplement des flottes ». « Ce n’est que le début de l’histoire avec un marché en plein développement tous comme les usages, ajoute  confirme Jean-François Dhinaux, fondateur de la marque. Le fait de développer des grands clients comme Valeo ou les Caisses de Crédit Agricole ou encore du vélo de courtoisie avec Speedy démontre que la problématique se développe auprès de toutes les tailles d’entreprise, avec une montée en puissance particulière chez les grands groupes ».

Le vélo en entreprise s’exporte en région

Autre constat partagé par les acteurs du secteur : le développement du « vélotaf » n’est plus seulement une tendance parisienne. Elle s’inscrit désormais durablement en région. « Ce n’est pas ou plus une problématique francilienne ou centrée uniquement sur les grandes métropoles, confirme Jean-François Dhinaux. Il y a une vraie appétence aussi en région et en milieu plus rural avec des usages quotidiens. ». Chez Zenride, alors que l’Île-de-France représentait 55 % de l'activité à fin 2021, la tendance s'est même inversée puisque 58,6 % des actifs ayant bénéficié d'une offre en 2022 résident en région. Face à l’attraction, Tim Sports a de son côté décidé d’ouvrir un bureau sur Lyon pour se rapprocher et développer sa clientèle.


Nous vous recommandons

L'indemnité kilométrique vélo s'impose aux entreprises belges

L'indemnité kilométrique vélo s'impose aux entreprises belges

Alors qu'en France, le forfait mobilités durables (FMD) peine à se développer, nos voisins belges viennent de rendre obligatoire la prise en charge des trajets domicile-travail à vélo. « Un pas supplémentaire vers une mobilité plus...

Electra et Ademe Investissement, partenaires pour le déploiement des stations de recharge

Electra et Ademe Investissement, partenaires pour le déploiement des stations de recharge

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Le prix plancher d'une course en VTC est désormais fixé à 7,65 euros

Le prix plancher d'une course en VTC est désormais fixé à 7,65 euros

Plus d'articles