La marque Peugeot s’estime en symbiose avec son réseau

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La marque Peugeot s’estime en symbiose avec son réseau

Christophe Prévost et Aude de La Porte assurent que les relations de Peugeot avec le réseau sont au beau fixe.

© DR

Christophe Prévost, directeur du commerce de Peugeot France, juge qu’il y a eu beaucoup d’exagération sur les tensions entre la marque et son réseau. Il affirme aussi que la rentabilité des concessionnaires Peugeot sera supérieure à celle de 2021.

En lien avec le bilan commercial de Peugeot France en 2022, tandis que Stellantis faisait de même, Christophe Prévost a loué le travail du réseau, qualifié de pilier de ces bonnes performances. Aux supposées tensions avec les concessionnaires, notamment certaines réunions à couteaux tirés sur le contrat d’agent, il oppose un « much ado about nothing » et va même jusqu’à parler de symbiose entre la marque et le réseau. « Ils ont été très forts sur l’accompagnement des clients, notamment par rapport aux problèmes de livraison et le programme "Passion client" que nous avons coconstruit porte ses fruits », lâche-t-il. Un son de cloche quelque peu en dissonance par rapport aux résultats de la dernière étude de la Cote d’amour des constructeurs.

Pas de ventes directes

Christophe Prévost insiste pourtant sur cette bonne entente et sur le fait que la marque laisse sa chance à des distributeurs de toute taille. À ses yeux, les résultats en attestent, avec une marge moyenne du réseau qui sera supérieure à celle de 2021. Si le chiffre d’affaires VN sera en repli, c’est l’inverse pour les recettes sur le VO et l’après-vente.

Christophe Prévost désamorce aussi la crispation autour des ventes directes. « Nous travaillons sur un parcours client omnicanal qui s’adapte aux clients et l’essai du véhicule ainsi que la livraison restent le pré carré du réseau. 10 % des commandes des particuliers ont été faites en ligne en 2022, mais cela ne court-circuite pas le réseau et ne relève pas de la notion de vente directe », abonde Aude de La Porte, directrice du marketing de Peugeot France. Et d’ajouter : « Cela nous permet en revanche de créer des opérations sur le stock, quand nous en avons. Sur le modèle de ce que nous avons fait fin 2022 avec notre gamme de SUV thermiques ».

Peugeot moins concernée par les concessions multimarques de Stellantis

Par ailleurs, la marque Peugeot va continuer à bénéficier de concessions uniques car cela se justifie souvent par un chiffre d’affaires élevé. « Nous incitons à regrouper les marques, tout en respectant une stricte différenciation, à massifier pour optimiser les coûts, mais il faut s’adapter à la réalité du marché, surtout en France où Peugeot et Citroën ont des places fortes particulières », conclut Christophe Prévost.

Nous vous recommandons

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

En visant secrètement plus, Mazda table sur un volume de 10 000 ventes de voitures neuves en France en 2023. Son président Laurent Thézée explique aussi que la marque va aider son réseau au premier semestre pour amorcer un retour à une...

08/02/2023 | ConcessionMarché France
BMW rajeunit les X5 et X6

BMW rajeunit les X5 et X6

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

Lancia signe son renouveau à Milan

Lancia signe son renouveau à Milan

Plus d'articles