La mobilité partagée sous la présidence de Robert Ostermann (Europcar) au CNPA

La mobilité partagée sous la présidence de Robert Ostermann (Europcar) au CNPA

La mobilité partagée sous la présidence de Robert Ostermann (Europcar) au CNPA

Robert Ostermann prend la présidence du pôle des métiers de la mobilité partagée du Conseil national des professions de l’automobile.

Robert Ostermann remplace Didier Fénix à la tête du pôle mobilité du CNPA. À 48 ans, il a successivement été directeur des opérations du groupe Pierre et Vacances, puis directeur général adjoint de Compass Groupe PLC et du groupe Adecco avant de rejoindre les Boulangeries Paul et de devenir, en juillet 2017, directeur général France d’Europcar.

« Dans un monde de plus en plus responsable et où la mobilité fait sa révolution, je souhaite mettre la branche des métiers de la mobilité partagée au cœur des débats de société, déclare Robert Ostermann. Ce secteur passionnant doit également attirer les talents en montrant son potentiel, sa complexité et sa diversité auprès de celles et ceux qui seront les futurs acteurs de la location de voitures. L’actualité, comme la loi LOM, ou les nouvelles visions des maires en matière de circulation urbaine nous obligent à communiquer et à être présents en amont des grandes lois d’orientation. Je suis ravi de pouvoir participer à ces chantiers et de créer les liens nécessaires et incontournables au sein des nombreux métiers du CNPA », conclut-il.

Nous vous recommandons

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Événement

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

La liste des constructeurs automobiles présents au prochain Mondial de l'automobile de Paris s'allonge progressivement, avec la participation de marques peu connues dans l'Hexagone... comme BYD.Peu de constructeurs français, davantage...

04/08/2022 | Chine Paris Automotive Week
Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Vu sur les réseaux sociaux

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Renault présente des résultats pénalisés par le dossier russe

Renault présente des résultats pénalisés par le dossier russe

Plus d'articles