La Palette Rouge précise ses objectifs FRET21

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La Palette Rouge précise ses objectifs FRET21

La Palette Rouge précise sa stratégie de décarbonation dans le cadre de FRET21.

© La Palette Rouge

En adhérant au dispositif FRET21 en septembre 2021, La Palette Rouge visait une réduction d'au moins 5,5 % de son empreinte carbone liée au transport en trois ans. Le groupe s’est notamment rapproché de LGL (Lahaye Global Logistics), pour synchroniser une stratégie de décarbonation du transport.

Pour atteindre son objectif de réduction de son empreinte carbone dans le cadre de FRET21, La Palette Rouge a choisi d’agir en partenariat avec les transporteurs. Le loueur de palettes s’est notamment rapproché de LGL (Lahaye Global Logistics) pour mettre en place une stratégie conjointe de décarbonation. « Avec plus de 1 900 000 km/an pour le compte de LPR sur toute la région ouest de la France, LGL est le plus gros contributeur en transport de LPR. Deux axes de développement ont été identifiés : la conversion des flux de livraisons/collectes vers des énergies propres et l’augmentation du transport multimodal », détaille le groupe par voie de communiqué.

Le choix d’un biogazole renouvelable de synthèse

À partir de janvier 2023, 50 % des flux LPR assurés par LGL auront migré en biocarburant et 100 % à partir de 2024. Après de nombreuses recherches sur les solutions existantes, LGL a opté pour le PUR-XTL, un biogazole renouvelable de synthèse de haute qualité issu d’hydrogénation d’huiles recyclées (huiles animales, huiles de friture). L’utilisation de ce biocarburant très contingenté nécessite une anticipation importante de LPR et LGL. « Cela concerne une vingtaine de camions remorques et environ deux millions de kilomètres/an. En remplaçant le carburant gazole B7 par du carburant XTL, LPR économisera à terme 1 632 tonnes CO2/an », précise un porte-parole du groupe.

Le levier du transport multimodal

Simultanément, le groupe travaille sur l’accroissement du transport multimodal vers un combiné rail-route sur les longues distances. « En transférant une partie des flux camions sur les trains, 116 000 km/an seront évités par route. LPR prévoit une augmentation du transport multimodal en ayant pour objectif un report de 760 camions vers le rail sur ses flux de reverse logistics », pointe le porte-parole.

Précisons que La Palette Rouge exposera sur le prochain CFIA de Toulouse, du 20 au 22 septembre prochains. Ses équipes partageront d’autres initiatives et engagements mis en place par le groupe pour la préservation de l’environnement.

Nous vous recommandons

Symbio va investir un milliard d'euros en France sur la mobilité hydrogène

Symbio va investir un milliard d'euros en France sur la mobilité hydrogène

Au cours des sept prochaines années, Symbio, coentreprise entre Michelin et Forvia, annonce un investissement d’un milliard d’euros en France pour son projet hydrogène HyMotive, L’usine de Saint-Fons, spécialisée dans les piles à...

06/10/2022 | MichelinForvia
Plan de sobriété énergétique : ce qui va changer pour les flottes

Plan de sobriété énergétique : ce qui va changer pour les flottes

Peugeot présente son plan d'électrification pour 2023

Peugeot présente son plan d'électrification pour 2023

Les véhicules électriques ont dépassé les modèles diesel !

Les véhicules électriques ont dépassé les modèles diesel !

Plus d'articles