La pénurie de chauffeurs est la première inquiétude des professionnels du transport

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

, ,
La pénurie de chauffeurs est la première inquiétude des professionnels du transport

La pénurie de chauffeurs est la première inquiétude des professionnels du transport

Devenue une référence depuis sa première édition en 2017, l’étude Descartes, menée auprès d’entreprises (prestataires logistiques, industriels, distributeurs, etc.) pour analyser leurs stratégies en matière de transport, vient de dévoiler ses résultats pour 2021.

Éditeur de solutions logicielles pour la supply chain, Descartes Systems Group vient de rendre public les résultats de son étude annuelle mondiale sur la gestion des transports. Pour cette cinquième édition, l’étude s’étoffe encore et 211 professionnels du transport ont ainsi répondu au questionnaire.

Parmi les résultats clés, l’étude confirme que ce sont les entreprises les plus performantes qui accordent le plus d’importance à la gestion du transport. En un an, les performances financières de ces dernières ont même doublé passant de 13 % en 2020 à 29 % cette année. Elles sont presque six fois plus susceptibles de connaître une croissance supérieure à 15 % (40 %) en comparaison aux entreprises les moins performantes (7 %). Ces chiffres s’expliquent par leur capacité à mieux mesurer l’impact du transport sur leur compétitivité (50 %) et leur chiffre d’affaires (60 %), et à partager de l’information avec leur service commercial (71 %) et leurs clients (60 %).

La pénurie de chauffeurs qualifiés en guise de mythe de Sisyphe

Les résultats de l’étude mettent également en lumière les principaux sujets de préoccupations des professionnels. La pénurie de chauffeurs (42 %) et les capacités de transport (42 %) sont les premiers facteurs qui vont impacter le marché du transport, bien avant la crise sanitaire qui arrive seulement en cinquième position des réponses (17 %). Une tendance qui devrait créer des tensions dans les cinq ans à venir, notamment pour les organisations en croissance. Pour les entreprises considérant le transport comme une arme concurrentielle (68 %), la multiplication des services de livraison gratuits et à bas coûts est un sujet d’inquiétude. Les organisations accordant peu d’intérêt au transport voient, a contrario, la rapidité des livraisons comme le principal enjeu concurrentiel (40 %).

Investir dans la technologie est pour les entreprises les plus performances le meilleur moyen (68 %) pour anticiper les évolutions du marché et apporter de la valeur au transport. En 2021, ces dernières ont été quatre fois plus nombreuses à augmenter leur budget (plus de 5 %) dans un logiciel TMS. Des investissements technologiques qui, pour la majorité des participants (41 %), ont pour objectif d’augmenter la visibilité en temps réel sur les opérations et d’améliorer l’exécution et la communication avec les transporteurs. « Les principaux domaines d’investissement pour les deux prochaines années sont la visibilité et l’exécution/les communications avec les transporteurs, ce qui indique une volonté d’améliorer les relations de travail avec les transporteurs », soulignent ainsi les rédacteurs du rapport.

L’intégralité de l’étude est téléchargeable sur le site internet de Descartes Systems Group.

Nous vous recommandons

Hella lance le K-LED Nano, un gyrophare à faible hauteur

Hella lance le K-LED Nano, un gyrophare à faible hauteur

Le spécialiste allemand de l’éclairage et de la signalisation étoffe son catalogue de nouveaux gyrophares K-LED Nano de faibles hauteurs.Le gyrophare K-LED Nano, avec une hauteur de seulement 68 millimètres, est à ce jour, selon...

Quantron souhaite devenir un fabricant mondial de véhicules à zéro émission

Quantron souhaite devenir un fabricant mondial de véhicules à zéro émission

Renault Trucks sera sur Solutrans

Renault Trucks sera sur Solutrans

Lavance présente son portique Compak

Lavance présente son portique Compak

Plus d'articles