La Peugeot e-Legend réinterprète les lignes de la 504 coupé

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

,
La Peugeot e-Legend réinterprète les lignes de la 504 coupé

La Peugeot e-Legend réinterprète les lignes de la 504 coupé

Avec le hashtag #unboring the future, Peugeot présente son concept-car qui sera révélé lors du prochain Mondial de l’automobile à Paris.

Baptisé e-Legend, ce concept-car est à la fois électrique et autonome. Côté design, la carrosserie puise dans l’héritage de la marque et pourrait se résumer à un clin d’œil à la 504 coupé, véhicule lancé en 1969. « Parce que l’ennui ne fait pas partie de notre ADN, parce qu’autonome ne rime pas avec monotone, parce que la transition énergétique n’effacera pas 120 ans d’histoire automobile », déclare Jean-Philippe Imparato directeur général de la marque à cette occasion.

Ce véhicule est propulsé par une chaîne de traction 100 % électrique. À l’aide de batteries de 100 kWh, la motorisation développe un couple de 800 Nm et une puissance de 340 Kw distribués aux quatre roues motrices. Ce niveau de performance permettrait de parcourir, d’après le constructeur, le 0/100 km/h en moins de 4 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 220 km/h. L’autonomie serait de 600 kilomètres selon le protocole WLTP dont 500 kilomètres accessibles en 25 minutes grâce à une recharge rapide.

Quatre modes de conduite entre pilotage autonome et manuel

En fonction de la typologie du trafic routier ou de l’état d’esprit du conducteur, ce concept-car propose quatre modes de conduite.

Le mode autonome comprend deux variantes : Soft, qui favorise le confort des passagers et propose des informations réduites au minimum ; et Sharp, pour une connexion maximale à son activité digitale. En mode autonome, la configuration intérieure s’adapte grâce à la technologie de direction by-wire, le volant s’escamote sous la barre de son afin de dégager totalement l’écran de 49 pouces, les sièges avant s’inclinent, les accoudoirs latéraux se déploient automatiquement, libérant ainsi un large rangement et une zone de recharge par induction pour smartphone. Les commandes principales restent accessibles au moyen de la console centrale intégrée au siège conducteur. Les occupants peuvent alors s’adonner à leurs loisirs favoris : jouer au jeu vidéo intégré ou regarder un film soit dans l’écran central incurvé, soit dans chaque écran intégré dans les pare-soleils.

Deux modes manuels sont également proposés. Legend, pour une conduite tranquille, avec un environnement intérieur qui rappelle la 504 coupé (trois cadrans, affichage de bois sur les écrans) et Boost, pour une conduite dynamique et stimulante grâce à la motorisation électrique performante et une immersion à 180° avec projection de la route sur un seul grand écran.

Nous vous recommandons

VivaTech 2022 : les start-up mobilité du Village by CA

VivaTech 2022 : les start-up mobilité du Village by CA

Le Village by CA, accélérateur de start-up qui accompagne les grands groupes et les ETI vers le futur de leurs industries, annonce sa présence à la sixième édition de VivaTech qui se tiendra du 15 au 18 juin 2022 à Paris. L’occasion...

WattAnyWhere veut mettre l’éthanol au service du véhicule électrique

WattAnyWhere veut mettre l’éthanol au service du véhicule électrique

Le réseau de bornes de recharge Métropolis lance une offre pour les flottes automobiles

Le réseau de bornes de recharge Métropolis lance une offre pour les flottes automobiles

ChangeNOW Summit 2022 : le groupe Renault présente le concept-car Scénic Vision

ChangeNOW Summit 2022 : le groupe Renault présente le concept-car Scénic Vision

Plus d'articles