La recharge sans fil expérimentée par une flotte de Volvo XC40 Recharge

La recharge sans fil expérimentée par une flotte de Volvo XC40 Recharge

© Volvo Cars

Une petite flotte de taxis, composée de XC40 Recharge, va tester sur les trois prochaines années une technologie de recharge sans fil installée dans les stations de Göteborg, en Suède.

Volvo Cars intègre et teste une nouvelle technologie de recharge sans fil en milieu urbain en collaboration avec la société de taxis Carbonline et la ville de Göteborg, qui s'est engagée dans un plan de développement durable pour parvenir à un mode de transport non polluant d’ici 2030. "L’initiative Gothenburg Green City Zone nous permet d’expérimenter en conditions réelles de nouvelles technologies prometteuses et de les évaluer au fil du temps en vue d’un éventuel déploiement à l’avenir", explique Mats Moberg, responsable du département Recherche et Développement du constructeur.

Les bornes de recharge utilisées lors des tests sont livrées par Momentum Dynamics, l’un des principaux fournisseurs de systèmes de recharge électrique sans fil. Le process débute automatiquement lorsqu’un véhicule compatible se gare au-dessus de la plaque de recharge intégrée dans la rue. L'énergie est transmise par la plaque de recharge et récupérée par une unité réceptrice placée dans le véhicule. Pour aligner facilement la voiture sur la plaque de recharge, Volvo Cars utilise son système de caméra 360°.

"Concernant les modèles XC40 Recharge 100 % électriques, la puissance de charge sans fil sera supérieure à 40 kW, rendant les vitesses de recharge environ quatre fois plus rapides qu’un chargeur CA filaire de 11 kW et presque aussi rapides qu’un système de charge rapide CC filaire de 50 kW", avance déjà la marque. La flotte en test circulera 12 heures par jour et chaque véhicule devrait parcourir 100 000 km par an, faisant également de ce projet le premier test de durabilité de modèles Volvo 100 % électriques dans un usage commercial.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Plus d'articles