La Régie immobilière de la ville de Paris adopte le vélo de fonction

La Régie immobilière de la ville de Paris adopte le vélo de fonction

Les collaborateurs ont pu récupérer leurs montures ce lundi 10 octobre lors de la pause déjeuner en présence des responsables Tim Sports et de David Belliard, adjoint à la maire de Paris en charge de la transformation de l’espace public, des transports, des mobilités, du code de la rue et de la voirie.

© A&E 2022

Le bailleur social parisien vient de prendre livraison de 50 vélos de fonction. Objectif : réduire son parc automobile ainsi que le bilan carbone global des déplacements de ses collaborateurs. 

La Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP) a décidé de verdir les déplacements de ses collaborateurs par l'attribution de vélos de fonction. Une idée de la direction qui a suscité de l'intérêt auprès de 66 % des salariés. « Nous avons donc lancé un appel d'offres et c'est finalement Tim Sports qui a été retenu pour équiper nos collaborateurs », nous explique Jimmy Réculard, responsable des moyens généraux. Cet habitué de la gestion de parc automobile doit donc ajouter une nouvelle corde à son arc avec celle de la gestion de flotte de vélos. « Au total, ce sont 50 vélos de fonction qui ont été commandés. On n'a malheureusement pas pu équiper tout le monde. On a priorisé les collaborateurs dont le métier nécessite des déplacements quotidiens dans la capitale », poursuit-il.

Réduire l'usage de la voiture

Dans le détail, la flotte de vélo est financée en LLD avec un contrat de 36 mois, avec un loyer pris en charge à 70 % par l'employeur. Les salariés auront, à l'issue de la période, la possibilité de racheter leur monture pour une valeur résiduelle de 5 % du prix d'achat. L'objectif poursuivi par la RIVP n'est autre que la réduction de son parc automobile et du bilan carbone des déplacements de ses collaborateurs. « Il est essentiel d'apporter des solutions alternatives », insiste Jimmy Réculard. Comme pour Michelle qui a prévu de remplacer sa voiture par le vélo afin de se rendre à la gare RER proche de chez elle. Où encore Thomas qui prendra son vélo de fonction à la place de sa moto les jours où il n'aura pas déplacements hors Paris intramuros. Et pour accueillir cette nouvelle flotte, une infrastructure dédiée doit encore être installée dans le parking. « L'investissement est prévu mais on a pris un peu de retard sur le sujet, confie le responsable des services généraux. Des espaces de stationnement vélo vont être ajoutés sur les places de parking réservées jusque-là aux voitures », précise-t-il.

Paris, ville exemplaire ?

Venu assister à la livraison et la prise en main de la flotte de vélos de fonction, David Belliard, adjoint à la maire de Paris en charge de la transformation de l’espace public, des transports, des mobilités, du code de la rue et de la voirie, a estimé qu'il est « essentiel de permettre aux salariés qui travaillent à Paris de bénéficier d’une solution peu chère et efficace en termes de mobilité douce. Nous nous devons de montrer l'exemple en proposant ce service plébiscité par les collaborateurs qui répond à un besoin de confort mais aussi à des objectifs de réduction de l’empreinte carbone. »

Prochainement la Ville doit débattre de l'évolution de son plan de déplacements des administrations parisiennes dans lequel de nouveaux objectifs ambitieux devraient être portés concernant la pratique de la petite reine. « Tout ce qui se faisait hier en voiture, doit pouvoir se faire demain en vélo, continue David Belliard. Cela passera aussi par la création et l'achat en propre de flottes de vélos partagés pour nos agents qui se déplacent dans la capitale. » En parallèle, la ville prévoit de renforcer les infrastructures sécurisées avec l'installation de 100 000 places en voirie, aux abords des gares et dans les parkings souterrains, d'ici à la fin de la mandature.

Nous vous recommandons

De nouvelles stations GNV complètent le maillage autoroutier

En bref

De nouvelles stations GNV complètent le maillage autoroutier

Certas Energy France, qui exploite la marque Esso, et Engie Solutions, fournisseur d’énergie décarbonée, mettent en service deux stations GNV. Elles faciliteront l’avitaillement des véhicules lourds et légers compatibles sur les...

30/11/2022 | Station-serviceAutoroute
Le bailleur associatif Foncière Logement va équiper son parc locatif de bornes de recharge pour véhicules électriques

En bref

Le bailleur associatif Foncière Logement va équiper son parc locatif de bornes de recharge pour véhicules électriques

L’application Shell Recharge Solutions dénombre 500 000 utilisateurs

L’application Shell Recharge Solutions dénombre 500 000 utilisateurs

Les parkings de la Saemes choisis par Troopy pour accueillir ses hubs de recharge troopy Energy Solution

Les parkings de la Saemes choisis par Troopy pour accueillir ses hubs de recharge troopy Energy Solution

Plus d'articles