La Russie ressuscite Moskvitch

La Russie ressuscite Moskvitch

La Moskvitch 3 sera basée sur la JAC JS4.

© JAC

L’ancienne marque Moskvitch renaît en Russie à partir des usines cédées par Renault suite à l’invasion de l’Ukraine. La première voiture produite sera basée sur le SUV JS4 de la marque chinoise JAC.

La marque Moskvitch s’apprête à renaître en Russie. Positionnée dès l’après-guerre en milieu de gamme, entre les marques ZAZ et GAZ, Moskvitch a produit des voitures jusqu’en 2001. Le constructeur a connu son heure de gloire dans les années 70, avec une production de 315 000 véhicules en 1976, selon les données fournies par Inovev. Malmenée par la concurrence de Lada sur le même segment, Moskvitch a vu ses ventes chuter jusqu’en 2001. Une date à laquelle l’usine de Moscou a été rachetée par Renault, marquant un nouveau départ pour le site mais aussi le crépuscule de la marque Moskvitch.

L’époque Renault

En se portant acquéreur de l’usine russe, Renault a fondé la société Avtoframos afin de produire sur place des modèles d’origine Dacia. La marque Moskvitch disparaît alors, pour laisser place à une nouvelle génération de voitures. Entre 2005 et 2013, le constructeur français a assemblé sur place des Logan, Sandero et Duster. Après avoir produit 200 000 unités en 2013, le groupe Renault a délocalisé le montage des Logan et Sandero sur le site de Togliatti, appartenant à AvtoVaz, récemment repris par le constructeur français. L’usine de Moscou a donc vu sa production chuter de moitié.

Le virage ukrainien

En 2022, la Russie déclare la guerre à l’Ukraine et les industriels européens se retirent progressivement du pays. Renault cède donc ses usines de Moscou et Togliatti à la ville de Moscou et au NAMI (institut central de recherche et développement en automobiles et moteurs). Un coup dur pour Renault, qui vendait sur place plus de 480 000 véhicules sur le marché russe. Pour exploiter ce potentiel industriel, l’État russe a donc décidé de faire renaître la marque Moskvitch. Le grand gagnant de l’histoire est le constructeur chinois JAC, qui a signé un accord avec Moskvitch pour produire à Moscou son SUV JS4. Proposé sous le badge Moskvitch et baptisé Moskvitch 3, il devrait être assemblé à 50 000 unités en 2023, dont 10 000 en version 100 % électrique. D’autres modèles devraient arriver sur ces lignes de production en 2024, afin de constituer une gamme plus large.

Nous vous recommandons

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

En visant secrètement plus, Mazda table sur un volume de 10 000 ventes de voitures neuves en France en 2023. Son président Laurent Thézée explique aussi que la marque va aider son réseau au premier semestre pour amorcer un retour à une...

08/02/2023 | ConcessionMarché France
BMW rajeunit les X5 et X6

BMW rajeunit les X5 et X6

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

Lancia signe son renouveau à Milan

Lancia signe son renouveau à Milan

Plus d'articles