Vu sur les réseaux sociaux

La SNCF songe à développer une offre « train de fonction »

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
La SNCF songe à développer une offre « train de fonction »

Le ferroviaire parviendra-t-il a remplacer ces prochaines années les véhicules de fonction accordés aux salariés de nombreuses entreprises ? (image d'illustration).

© SNCF

Le patron des TGV plaide pour que le train remplace les véhicules de fonction, y compris ceux électriques. Une offre concrète devrait être dévoilée d'ici à 2024. 

Les flottes automobiles sont dans le viseur d'Alain Krakovitch. Le patron de l'activité TGV-Intercités de la SNCF – qui s'est illustré début septembre en se moquant sur les réseaux sociaux du déplacement Paris-Rennes du PSG en avion, prémices à la polémique sur les propos de l'entraîneur Christophe Galtier évoquant plutôt « le char à voile » comme moyen de transport – s'en prend désormais aux véhicules d'entreprise dont bénéficient certains salariés.

« Il y a 2,8 millions de voitures de fonction en France. C'est monstrueux ! », a lâché, le 13 septembre dernier, ce haut-cadre de la compagnie ferroviaire française, à l'occasion de la remise des Grands prix de l'écomobilité, organisés par la SNCF. « Des voitures qui servent essentiellement à partir en week-end », selon lui.

Une offre concrète dès 2024

S'il existe bien des abonnements spécifiques pour les voyageurs professionnels ou encore la possibilité pour les entreprises d'affréter des trains pour les déplacements de leurs équipes ou dans le cadre de l'organisation de congrès ou séminaires, demeure la question des trajets de porte à porte, notamment lorsque les salariés équipés de véhicules de fonction utilisent leurs automobiles pour se rendre en rendez-vous client dans des zones éloignées d'une desserte ferroviaire (zones industrielles, ...).

Conscient de cela, Alain Krakovitch a précisé que [sa] volonté « est de proposer aux entreprises une solution avec le train et des offres de bout en bout », rapportent nos confrères du site Voyages d'Affaires. Un service qui pourrait être opérationnel dès 2024.

Nous vous recommandons

Lyreco accélère dans l'intermodalité et le mix-énergétique de sa flotte

Lyreco accélère dans l'intermodalité et le mix-énergétique de sa flotte

Pour assurer l'avenir de ses livraisons en centre-ville, le spécialiste des produits et solutions pour l'environnement de travail a fait le pari de l'intermodalité et du mix-énergétique. Résultat : des poids lourds et semi-remorques au...

06/10/2022 | LivraisonsMulti-modalité
Jean-Michel Amaré (Atawey) : « L’hydrogène assure une disponibilité de service intéressante »

Entretien

Jean-Michel Amaré (Atawey) : « L’hydrogène assure une disponibilité de service intéressante »

Corinne Frasson quitte EvBox et rejoint Mobilize

Nomination

Corinne Frasson quitte EvBox et rejoint Mobilize

PLF 2023 : bientôt un bonus réservé aux véhicules électriques produits en France ?

PLF 2023 : bientôt un bonus réservé aux véhicules électriques produits en France ?

Plus d'articles