La Software République lance son incubateur avec 5 start-up

La Software République lance son incubateur avec 5 start-up

La Software République vient de lancer son incubateur avec sa première promotion.

© Software République

La Software République, fondée par Atos, Dassault Systèmes, Orange, Renault Group, STMicroelectronics et Thalès, vient de lancer son incubateur. Cinq start-up ont été sélectionnées pour cette première promotion.

La Software République vient de lancer officiellement son incubateur. Fondée par Atos, Dassault Systèmes, Orange, Renault Group, STMicroelectronics et Thalès, cette structure cible des jeunes pousses dans les domaines de l’énergie, des nouvelles mobilités et du véhicule connecté. Cinq start-up seront accompagnées par les six membres fondateurs sur une période allant de six à dix-huit mois. Les entreprises retenues dans le cadre de cette première promotion sont les gagnantes du Mobility 4.0 Challenge. Il s’agit donc de Wattpark, Geoflex et Vianova. Le comité de sélection de l’incubateur a également retenu Angoka et Parcoor pour compléter cette promotion. Ces entreprises doivent avoir un projet avec au moins deux membres de la Software République.

Accompagnement à la carte

Ces start-up vont pouvoir profiter des ressources des six membres fondateurs. Elles auront accès à leur expertise technique, à leurs moyens d’essais et pourront être hébergées sur le lieu le plus opportun pour leur développement. Elles seront aidées en matière d’analyse de marché, de finance, de business plan et de ressources humaines. Un cabinet d’avocats les accompagnera sur les sujets juridiques et fiscaux. Au-delà de cette première promotion, les candidatures sont ouvertes en permanence sur le site internet de la Software République. Le comité de sélection se réunit chaque année en juin et en décembre, pour une entrée en incubation en septembre et en janvier.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles