La solution FresH2 prend son envol

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

, ,
La solution FresH2 prend son envol

La solution FresH2 prend son envol

Initiée par Bosch et Carrier Transicold, en collaboration avec le carrossier Lamberet et le transporteur STEF, la solution FresH2 de groupe frigorifique fonctionnant grâce à une pile à combustible est entrée dans sa phase d’essai sur route.

La technologie de pile à combustible à hydrogène développée par l’équipementier allemand Bosch propose une alternative pertinente qui n’émet aucune émission ni bruit pour remplacer le moteur diesel usuellement utilisé sur les groupes frigorifiques dans le cadre du transport routier à température dirigée. La solution FresH2 permet ainsi de fournir – autrement – le courant nécessaire au fonctionnement du groupe frigorifique. L’innovation repose dans l’interfaçage direct de la pile à combustible avec le groupe, sans recourir à un coûteux et lourd système de batteries tampon embarquées.

Pour mener à bien les premiers essais de ce projet, le spécialiste du froid, Carrier Transicold, et Bosch se sont entourés du carrossier Lamberet et le spécialiste européen du transport alimentaire sous température contrôlée, STEF. L’équipe de Bosch Rodez a développé cette solution hydrogène innovante en l’associant avec un groupe frigorifique Carrier Transicold Vector HE 19 multi-température. « Le projet FresH2 illustre parfaitement notre passion pour l’innovation et reflète notre engagement pour une chaîne du froid durable avec notamment l’électrification de nos gammes de produits », témoigne Jean-Pascal Vielfaure, managing director France et Europe du Sud de Carrier Transicold. « Avec le projet FresH2, nous nous réjouissons de contribuer à la transition énergétique et de participer au développement d’une solution d’avenir pour semi-remorque, fonctionnant à l’hydrogène. Merci à l’ensemble de nos partenaires pour leur engagement et pour leur confiance. » Des solutions écoénergétiques telles que le projet FresH2 soutiennent l’objectif de Carrier, qui est de réduire l’empreinte carbone de ses clients d’une gigatonne dans le cadre de ses objectifs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) pour 2030.

Après avoir passé toutes les certifications nécessaires pour l’homologation routière, le système sera mis à l’épreuve pendant les essais, qui serviront de base pour évaluer son efficacité, ainsi que les leviers d’amélioration pour la future version industrialisée.

À terme, l’ambition de Bosch avec cette innovation est de produire dans l’usine de Rodez, une solution clé en main durable et compétitive, qui puisse être intégrée sur tous types de semi-remorques réfrigérées, neuves ou d’occasion. Et contribuer ainsi à grande échelle à l’objectif de neutralité climatique fixé au secteur des transports dans le cadre de l’Accord de Paris.

Nous vous recommandons

Faurecia et Air Liquide accélèrent le déploiement de l'hydrogène liquide

Faurecia et Air Liquide accélèrent le déploiement de l'hydrogène liquide

Air Liquide et Faurecia viennent d'annoncer la signature d'un accord de développement afin de concevoir et de produire des systèmes de réservoirs embarqués d'hydrogène liquide. Ce partenariat technologique a pour objectif d'accélérer...

Ufi Filters accueille un nouveau directeur commercial aftermarket VI France et Benelux

Ufi Filters accueille un nouveau directeur commercial aftermarket VI France et Benelux

Goodyear lance Fuelmax Endurance

Goodyear lance Fuelmax Endurance

Allison Transmission et Hino Trucks se lancent dans la production de VE

Allison Transmission et Hino Trucks se lancent dans la production de VE

Plus d'articles