La stratégie électrique de PSA

Séverine Fontaine
La stratégie électrique de PSA

La stratégie électrique de PSA

PSA Peugeot Citroën a annoncé sa feuille de route vers l’électrique. Le groupe développe deux plateformes modulaires pour proposer une offre multi-énergies. Onze véhicules électriques et hybrides naîtront de ces technologies d’ici 2021.

Le compte à rebours a été lancé pour le constructeur automobile. PSA Peugeot Citroën a pour ambition de produire 60 % de véhicules émettant moins de 100 g de CO2 par kilomètre. Pour y parvenir, le groupe consacre la moitié de son budget de R&D aux technologies propres et a établi une feuille de route pour leur déploiement sur ses véhicules.

En 2019, le groupe commercialisera des chaînes de tractions électrifiées – véhicules hybrides et électriques – qui répondront à la réglementation en vigueur – dont l’accès aux zones zéro émission – et à de nouvelles attentes clients. « Ces technologies décarbonées participeront activement à l’atteinte de l’objectif CAFE 2020 qui est de 91g de CO2/km pour le groupe PSA », précise dans un édito Gilles Le Borgne, Directeur R&D du groupe PSA.

Onze véhicules électriques et hybrides d’ici 2021

JPEG - 134 ko

Pour le développement de ses futurs véhicules hybrides et électriques, PSA a fait le choix stratégique de concevoir deux plateformes efficientes, modulaires et multi-énergies. Les chaînes de tractions seront développées sur la plateforme EMP2 tandis que les chaînes électriques le seront sur la nouvelle plateforme CMP développée par le partenaire chinois DFM. De ces deux plateformes naîtront onze véhicules hybrides rechargeables (7) et électriques (4) d’ici 2021. Les deux premiers de chaque énergie verront le jour en 2019.

La plateforme EMP2 - pour efficient modular platform – est dédiée aux modèles compacts et premium. Elle a été lancée avec les modèles Citroën C4 et Peugeot 308 en 2013. En 2019, sa conception permettra de déployer les technologies hybrides essence rechargeables. Le constructeur pourra développer des modèles SUV et CUV avec motricité électrique performante 4x4, avec une autonomie de 60 km en électrique, avec une habitabilité généreuse et sans compromis (passagers et coffre) et avec une consommation faible en ville (40 % de moins par rapport à un thermique).

JPEG - 126.8 ko

L’offre hybride sera proposée avec un dispositif de recharge en 4h et une option de recharge rapide en 2h.

La plateforme CMP – pour common modular platform – est dédiée aux citadines, berlines cœur de gamme et SUV compacts. La version électrique – e-CMP – permettra de proposer des véhicules électriques polyvalents et spacieux, une autonomie jusqu’à 450 km et des solutions de recharge rapide (jusqu’à 12 km d’autonomie par minute de recharge).

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Plus d'articles