La vente d'alcool dans les stations divise

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

Alors que l’alcoolisme au volant continue de tuer, est-il pensable que les stations de carburant, au service des automobilistes, continuent de vendre des boissons alcoolisées ? Une question sensible qui divise. Alors que les pouvoirs publics s’y opposent, l’Assemblée nationale a limité l’interdiction des ventes entre 18 h 00 et 8 h 00. Le Sénat a voté pour une interdiction dès 20 h 00. C’est finalement la Commission mixte paritaire qui devrait prochainement trancher. Pour la FNAA, qui défend les intérêts de artisans de l’automobile, cette interdiction est une parfaite injustice qui pourrait s’avérer discriminatoire au profit d’autres commerces. L’organisation, qui demande que l’interdiction démarre à 20 h 00 avec la possibilité de vendre des alcools réfrigérés (ce qui risque d’être défendu), rappelle que les stations-service représentent moins de 1 % des ventes d’alcools. « Si la lutte contre l’alcoolisme est indiscutable et nécessaire, il n’est pas sûr que la station-service soit le promoteur des excès de boisson » explique Aliou Sow, secrétaire général de la FNAA. Pour les points de vente de carburant, la vente de boissons alcoolisées peut représenter jusqu’à 30 % du chiffre d’affaires.

Nous vous recommandons

Mobilians souhaite une obligation de production des Piec par les centres VHU

Mobilians souhaite une obligation de production des Piec par les centres VHU

L'organisation professionnelle annonce sa décision de déposer un recours en Conseil d'Etat contre le nouveau décret VHU afin d'y inscrire une obligation pour les centres VHU agréés de produire des pièces.Mobilians dépose un recours en...

La première édition d'Equip Auto à Lyon se dessine

La première édition d'Equip Auto à Lyon se dessine

Speedy se lance dans l'entretien des deux-roues

Speedy se lance dans l'entretien des deux-roues

La plateforme de self garage EcoCar's évolue

La plateforme de self garage EcoCar's évolue

Plus d'articles