Lancement officiel du Volta Zero

Victoire de Faultrier-Travers
Lancement officiel du Volta Zero

Lancement officiel du Volta Zero

Volta Trucks vient de dévoiler le nouveau Volta Zero, le premier véhicule utilitaire entièrement électrique de 16 tonnes conçu pour la distribution de colis et de fret dans les centres-ville.

Volta Trucks annonce une autonomie de 150 à 200 kilomètres. Le constructeur a utilisé un essieu électrique innovant pour entraîner les roues arrière plutôt qu’un moteur électrique et un arbre de transmission, ce qui permet des avantages en libérant de l’espace entre les rails du châssis. C’est là que Volta Trucks place la batterie du véhicule. Cette dernière au lithium fer phosphate (au lieu de batteries au nickel-cobalt manganèse) libérera une puissance de 160 à 200 kWh. Le temps de charge est estimé entre quatre et six heures, mais il peut être réduit en cas de structure plus performante.

Rob Fowler, P-DG de Volta Trucks, annonce également un TCO comparable à celui d’un VU diesel. Par ailleurs, le Volta Zero mesure 9 460 mm de long, 3 470 mm de haut et 2 550 mm de large, avec un empattement de 4 800 mm. Le poids brut du véhicule est de 16 tonnes, et sa vitesse maximale est limitée à 90 km/h. Le Volta Zero offre une charge utile de 8 600 kg, avec un volume total de 37,7 mètres cubes. Il est conçu pour accueillir seize europalettes. Une caisse réfrigérée sera également disponible.

À l’intérieur du véhicule, le conducteur est assis bien plus bas que dans un poids lourd conventionnel, avec sa ligne de vision à environ 1,8 m de hauteur. L’écran central transmet des informations essentielles, tandis que les écrans tactiles placés de chaque côté sont utilisés pour l’éclairage, la climatisation, la navigation et la planification des trajets, la communication et les médias. Par ailleurs, le VU offrira les derniers systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS). Ainsi, le conducteur profitera de technologies telles que la direction active, la reconnaissance des panneaux et l’assistant de marche arrière avec caméra de recul. Lors des déplacements, les systèmes d’aide au changement et de sortie de voie contribuent à rendre le véhicule le plus sûr possible. L’opérateur bénéficie également d’un système de surveillance de l’état technique, basé sur l’intelligence artificielle, pour éviter les pannes et maximiser la disponibilité du véhicule.

Bridgestone et Volta Trucks partenaires

Au premier semestre 2021, Volta Trucks entamera la prochaine étape de son développement, à savoir la production de douze véhicules pilotes. Ces derniers seront construits au Royaume-Uni et utilisés à des fins d’essais et d’évaluation avec un certain nombre d’entreprises logistiques. De grands opérateurs se sont déjà inscrits pour tester le Volta Zero, dont DPD Group au Royaume-Uni et Bring and Posten en Scandinavie, avec des commandes déjà en cours pour les véhicules de série sur les deux marchés. Bridgestone fournira les pneus pour le lancement et les véhicules de démonstration de Volta Trucks. L’accord porte sur l’équipement en pneumatiques du véhicule de lancement et de la flotte pilote destinée aux essais (début 2021). L’équipementier proposera à Volta Trucks des pneus 285/70R19.5 146/144M R-Steer 002 pour les essieux avant et arrière. Grâce aux sculptures uniques de la bande de roulement, le pneu R-Steer offre également une réduction significative du bruit.

La production du Volta Zero devrait commencer en 2022, et les recherches d’un partenaire pour sa fabrication sont en cours. Le constructeur va sous-traiter la production des véhicules au Royaume-Uni et créer cent trente autres postes qualifiés dans le domaine de l’automobile et de l’ingénierie en 2021. D’ici à 2022, Volta Trucks prévoit de construire environ 500 véhicules selon les spécifications des clients, passant à 5 000 véhicules par an d’ici à 2025, suivi d’une hausse régulière de la production. Volta Trucks lance également « Truck as a Service », qui propose de multiples services et solutions.

Nous vous recommandons

En octobre, le marché Europe des véhicules utilitaires était encore en berne

En octobre, le marché Europe des véhicules utilitaires était encore en berne

Selon les données de l’ACEA, les immatriculations des VUL au sein de l’UE ont marqué un repli de 16,4 % en octobre 2021, après un été déjà en décroissance. Au cumul, depuis le début de l’année, les ventes remontent toutefois...

Pluie de récompenses et de nouveautés pour Lamberet à Solutrans

Pluie de récompenses et de nouveautés pour Lamberet à Solutrans

Carrier Transicold a confirmé sur Solutrans l’expansion des groupes de froid électriques

Carrier Transicold a confirmé sur Solutrans l’expansion des groupes de froid électriques

Bridgestone renouvelle son partenariat avec Fraikin en répondant aux problématiques des flottes PL

Bridgestone renouvelle son partenariat avec Fraikin en répondant aux problématiques des flottes PL

Plus d'articles