Le Chinois Sentury Tire va ouvrir une usine de pneus au Maroc

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le Chinois Sentury Tire va ouvrir une usine de pneus au Maroc

Les groupes chinois s'intéressent aussi au marché du pneumatique au Maghreb et en Europe, à l'image de Sentury Tire qui va ouvrir une usine au Maroc.

© Qingdao Sentury Tire

Le fabricant de pneumatiques chinois Qingdao Sentury Tire vient d’annoncer un investissement de près de 285 millions d’euros pour construire une usine de pneumatiques pour véhicules légers au Maroc, dans la zone franche de Tanger.

Le groupe chinois Qingdao Sentury Tire vient d’officialiser un projet de construction d’une usine de pneumatiques pour véhicules légers et véhicules utilitaires légers au Maroc, dans la zone franche de Tanger dont l’activité, notamment automobile, ne cesse de prendre de l’importance.

Le site industriel devrait être opérationnel d’ici à dix-huit mois et démarrer sa production au deuxième semestre 2024. L’investissement initial est chiffré à quelque 285 millions d’euros et la capacité de production du site sera, dans une première phase, de 3,6 millions de pneus par an avec, à terme, un seuil maximal de 6 millions d’enveloppes radial TC4 par an.

Une internationalisation notamment centrée sur l'Europe

Sentury Tire poursuit ainsi sa stratégie d’internationalisation initiée en 2015, avec l’ouverture d’une usine en Thaïlande puis aux États-Unis, et s’inscrit dans l’initiative « One belt, one road » lancée par les autorités chinoises. Il s’agit de stimuler le tissu industriel et les échanges commerciaux sur l’ancienne Route de la soie qui couvre l’Asie, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe.

Depuis son hub de Tanger, Qingdao Sentury Tire entend servir le marché européen, le Maghreb, en forte croissance, l’Afrique, voire les États-Unis eu égard aux accords de libre-échange en vigueur. Le Maroc a été retenu pour sa stabilité, ses incitations fiscales, et le tissu automobile de Tanger Med (Stellantis, Renault…). Par ailleurs, le groupe chinois étudie l’opportunité d’ouvrir une usine de pneumatiques en Espagne, avec une capacité de production de 12 millions d’unités par an.

Un marché du pneu encore très éclaté

Le projet de Qingdao Sentury Tire, qui commercialise les marques Sentury, Delinte et Landsail, va permettre au Maroc de renouer avec la production de pneus, une activité qui était tombée en désuétude dans le pays depuis 2000 avec le retrait de Continental faisant suite à celui de Goodyear. D’une manière générale, au Maghreb comme en Afrique, le marché du pneu est très éclaté avec un sourcing parfois opaque et une activité d’occasion significative, le rechapage des pneus tourisme étant monnaie courante.

Nous vous recommandons

Vitrage : une année 2022 « exceptionnelle » pour France Pare-Brise

Vitrage : une année 2022 « exceptionnelle » pour France Pare-Brise

Le spécialiste de la réparation de vitrage, France Pare-Brise, tire un bilan extrêmement positif de l’activité 2022, en croissance de 14 %. La part des clients professionnels fait un bon de 22 %.En toute transparence, le réseau de...

27/01/2023 | CarrosserieVitrage
Pneumaclic met l'accent sur le service client

Pneumaclic met l'accent sur le service client

Recyclage : Indra exporte son savoir-faire

Recyclage : Indra exporte son savoir-faire

Mobilians veut stimuler le jeu collectif en 2023

Mobilians veut stimuler le jeu collectif en 2023

Plus d'articles