Le Club Premium Partners de R-M s'adapte à la crise

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

,
Le Club Premium Partners de R-M s'adapte à la crise

Le Club Premium Partners de R-M s'adapte à la crise

Paradoxe, alors que la crise sanitaire intime l’isolement, le besoin d’accompagnement est encore plus manifeste qu’avant. Dès lors, le Club Premium Partners de R-M fait évoluer son programme pour renforcer la proximité avec ses membres.

Le contexte d’avant crise déjà complexe de l’activité réparation-carrosserie s’est alourdi avec l’arrivée de nouvelles problématiques techniques et économiques liées à la Covid-19. Sur le marché national, l’activité réparation carrosserie a baissé de 15 %. Parallèlement, 15 à 20 % de la productivité de l’atelier sont amputés par le protocole sanitaire. Au-delà de l’urgence (qui fut sanitaire dans un premier temps et parfois, malheureusement économique), le besoin d’accompagnement et de soutien, voire tout simplement d’échanges, est très prégnant.

« Entre mai et juillet 2020, nos responsables régionaux ont contacté par téléphone chacun des 107 membres du Club Premium Partners pour recenser leurs besoins et apporter des réponses techniques, managériales, financières et administratives adaptées. En 3 mois, nous avons traité plus de 150 demandes, ce qui montre l’ampleur des besoins des professionnels. La plupart se sentaient démunis et perdus dans le dédale des aides accordées aux entreprises. Cette démarche a été très appréciée car ils ont concrètement senti la dimension humaine du Club. Dans cette période complexe et imprévisible, l’esprit du Club de R-M prend tout son sens », détaille Eric Verwacht, directeur commercial et des opérations, country manager ECR France.

S’adapter et continuer à se projeter

Guide pratique de reprise d’activité et newsletters répondent à des besoins génériques, en plus des sollicitations téléphoniques. Par ailleurs, des réunions régionales ont été mises en place pour remplacer la convention annuelle, impossible à organiser pour d’évidentes raisons de jauge et de prévention. « 5 réunions ont pu être tenues entre septembre et octobre à Lille, Reims, Strasbourg, Lyon et Marseille. Elles ont réuni au total 50 % des membres et l’ensemble des partenaires, dont les nouveaux arrivants, Fiat et Renault. Les sujets plébiscités ont été inscrits au programme parmi lesquels la réparation des ADAS, l’accès aux appels d’offres et marchés publics, et l’accompagnement financier des investissements liés aux économies d’énergie », précise la direction de R-M. De plus, la formation manager n’a pas été abandonnée et « les circonstances sanitaires ont permis de dispenser le module 1 du programme de formation des managers, lancée lors de la dernière convention. Le module 2 a juste eu le temps de commencer mais ce n’est qu’un report et sera suivi des 4 autres modules pour boucler la formation de 12 jours au total ».

Nous vous recommandons

BASF lance son application de commande sur smartphone

BASF lance son application de commande sur smartphone

On ne peut pas faire plus simple, BASF a mis au point une application mobile pour commander directement des produits de peinture et consommables. Order App devrait être opérationnelle en France en décembre.BASF s’apprête à lancer en...

26/11/2021 | CarrosserieBASF
Pièces de rechange : Renault (aussi) fournira Autoneo

Pièces de rechange : Renault (aussi) fournira Autoneo

[Vidéo] Processus de réparation des vernis teintés chez Cromax

Vidéo

[Vidéo] Processus de réparation des vernis teintés chez Cromax

Axalta sensibilise la profession sur les correspondances de teintes

Axalta sensibilise la profession sur les correspondances de teintes

Plus d'articles