Le CNPA et Emmanuel Macron s'accordent sur les émissions de CO2

Yelen BONHOMME-ALLARD

Sujets relatifs :

Le CNPA et Emmanuel Macron s'accordent sur les émissions de CO2

Le CNPA et Emmanuel Macron s'accordent sur les émissions de CO2

Le CNPA se félicite de l’annonce du Président de la République qui aspire à défendre à une position plus souple sur les émissions de CO2 en 2030.

L’annonce du Président de la République, Emmanuel Macron, suite à son passage au Mondial de L’Auto, réjouit le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), qui assure revendiquer, depuis des années, le renouvellement du parc automobile roulant, considéré par les professionnels comme "vieillissant" : "Le CNPA prône cette stratégie : une action coordonnée sur un parc vieillissant de plus de 32 millions de véhicules, à la fois par l’amélioration de leur entretien, leur renouvellement progressif et le développement de nouveaux services à la mobilité".

Comment mettre en œuvre une telle modernisation du parc ? Là est la question. Toujours est-il qu’Emmanuel Macron se dit enclin à adopter une position moins stricte sur la baisse des émissions de CO2 en 2030 à condition que les constructeurs participent également à ce renouvellement du parc. Un accord donnant-donnant en somme.

De son côté, le CNPA s’engage à "partager avec les parties prenantes les travaux qu’il publiera en novembre prochain avec le cabinet Advancy dans ce domaine". Selon l’organisme, "l’effort collectif" doit en priorité se concentrer sur "les VUL qui ne représentent que 16 % des kilomètres parcourus en 2016, mais qui rejettent près de 40 % des émissions de NOx et de particules fines en milieu urbain", mais également sur "les véhicules Euro 1 à 4, qui ne représenteront que 10 % du parc à l’horizon 2030, mais émettront plus de 40 % de NOx et plus de 70% de particules fines".

Outre l’annonce du Président de la République, les professionnels du secteur automobile saluent également la position de François de Rugy, Ministre de la Transition Écologique, qui se dit favorable au retour d’une prime de 1 000 à 2 000 euros à l’achat d’un véhicule hybride rechargeable. Un dispositif supprimé le 1er janvier 2018 en faveur des voitures électriques seulement.

Nous vous recommandons

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Le réseau de carrosserie Five Star a encore étoffé son maillage territorial et compte désormais 540 adhérents, pour un chiffre d’affaires 2021 en progression de 7%. Grâce au déploiement de nouveaux accords, la croissance devrait...

Qui d’autre qu’un manager piloterait mieux ses collaborateurs dans l’action ?

Qui d’autre qu’un manager piloterait mieux ses collaborateurs dans l’action ?

Commandes ouvertes pour le nouveau Range Rover

Commandes ouvertes pour le nouveau Range Rover

Valeo annonce de bons résultats financiers préliminaires pour 2021

Valeo annonce de bons résultats financiers préliminaires pour 2021

Plus d'articles