Le CNPA s'ouvre aux enseignes de réparation multimarques avec la Smava

Mohamed AREDJAL

Sujets relatifs :

, ,
Le CNPA s'ouvre aux enseignes de réparation multimarques avec la Smava

Le CNPA s'ouvre aux enseignes de réparation multimarques avec la Smava

Francis Bartholomé l’avait annoncé dès son élection : « Il est temps d’insuffler un nouvel élan au CNPA. »

Après six mois d’exercice, le président du syndicat a tenu parole et annonce aujourd’hui le « premier acte fort de sa candidature » : la création d’une nouvelle branche dédiée aux services multimarques de l’après-vente automobile (Smava).

Au total, 10 enseignes de centres-autos, pneumaticiens, fast-fitters et spécialistes du vitrage ont accepté de participer à son lancement : Feu Vert, Norauto, Midas, Speedy, Best Drive (groupe Continental), Euromaster, FirstStop, Carglass, France Pare-Brise et Mondial Pare-Brise. Ces réseaux nationaux représentent aujourd’hui plus de 30 millions d’automobilistes, 3,8 milliards d’euros de CA, 3 500 centres et plus de 25 000 collaborateurs.

Présidé par Bernard Perreau (président du groupe Feu Vert), le directoire de la Smava est composé des dirigeants de chacune des enseignes fondatrices. Cinq vice-présidents sont en charge des principales thématiques portées par le CNPA : enjeux métiers, social, lobbying/communication, environnement/RSE et juridique.

Des états généraux des services automobiles

La création de la Smava représente une véritable révolution culturelle pour le CNPA. Le syndicat n’avait jamais osé jusqu’ici intégrer dans ses rangs les enseignes de réparation multimarques aux côtés de ses adhérents historiques, les réseaux constructeurs… « Je suis de ceux qui pensent à ce qui peut nous rapprocher plutôt qu’à ce qui peut nous opposer. […] J’ai la volonté de renforcer la représentativité du CNPA et d’avancer sur des sujets qui nous sont communs », a affirmé Francis Bartholomé.

Adhérents de la Feda ou du syndicat des professionnels du pneumatique, la plupart de ces réseaux n’avaient en effet pas la possibilité de participer aux travaux menés dans le cadre de la convention collective des services automobiles. Au-delà de ces enjeux sociaux, il s’agit également, pour le président du CNPA, d’apporter une contribution aux réflexions menées sur les enjeux métiers grâce à une meilleure complémentarité des acteurs de la filière.

Des sujets qui seront abordés le 30 mars prochain lors des états généraux des services de l’automobile, organisés par le CNPA, auxquels participera le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron.

Nous vous recommandons

D'excellents résultats pour Parts Holding Europe

D'excellents résultats pour Parts Holding Europe

Parts Holding Europe a publié d'excellents résultats au troisième trimestre. L'action D'Ieteren, maison mère du groupe de distribution, n'a pas complètement profité de ces bons chiffres.C’est désormais du côté de D’Ieteren,...

ZF Aftermarket lance une gamme de ressorts pneumatiques

ZF Aftermarket lance une gamme de ressorts pneumatiques

Spheretech lance de nouvelles solutions de traitement des filtres à particules

Spheretech lance de nouvelles solutions de traitement des filtres à particules

Clas complète son équipe commerciale

Clas complète son équipe commerciale

Plus d'articles