Le constructeur chinois Aiways va sous-traiter son après-vente

Alexandre Guillet
Le constructeur chinois Aiways va sous-traiter son après-vente

Le constructeur chinois Aiways va sous-traiter son après-vente

Pour commercialiser son SUV 100 % électrique U5, Aiways inaugure un schéma de distribution innovant qui place son site internet au cœur du réacteur. C’est aussi le cas pour l’après-vente qui sera redirigée vers des partenaires comme Albax, Carrosserie Lecoq, AD Carrosserie, Feu Vert ou encore Gomecano.com.

Après l’Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique, Aiways s’implante sur le marché français (après un premier lot pilote déployé en Corse avec le loueur Hertz) avec une stratégie de distribution phygitale orchestrée par Car East France, avec La Squadra 360° et UX². Dans cette architecture ancrée dans 26 villes françaises, le site internet a un rôle central. Pour réaliser cet outil, Aiways a fait appel à MotorK, avec une feuille de route particulièrement exigeante sur les délais, un mois.

« En travaillant en étroite collaboration avec le constructeur chinois, les équipes MotorK ont pu développer en un temps record un site intégrant leur technologie logicielle éprouvée : WebSparK, la plateforme d’expérience numérique automobile pour maximiser la génération de leads, et LeadSparK, son CRM », précise Jean-Pierre Diernaz, directeur général France et senior VP Global brand de MotorK. Et d’ajouter : « Avec son design ergonomique et épuré, le nouveau site web d’Aiways propose différentes fonctionnalités permettant au consommateur de se documenter sur le modèle U5, de choisir le véhicule qui lui convient, de prendre rendez-vous pour un essai, mais également toutes les informations nécessaires sur le service après-vente ».

Aiways compte parmi les nouveaux entrants chinois qui misent sur la technologie électrique et n’hésitent pas à s’émanciper des codes automobiles traditionnels, surtout que leurs volumes initiaux le permettent. Le SUV U5 fait valoir une autonomie de plus de 380 kilomètres, une finition unique (Special Edition) et surtout, un prix compétitif de 39 700 euros (hors bonus). De quoi venir concurrencer des modèles très différents, la Peugeot e-2008 en termes de prix, mais aussi les Tesla Y ou Volkswagen ID.4 si on se réfère à ses dimensions et son habitabilité.

Pour l’après-vente, le constructeur a préféré nouer des partenariats avec Feu Vert, Carrosserie Lecoq et Carrosserie Albax (notamment pour les interventions nécessitant l’équipement et la maîtrise des process « aluminium »), ou encore AD Carrosserie (pour les interventions plus classiques) et Gomecano.com (entretien et réparation à domicile). Notons encore que pour ses premiers volumes de VO, certes très modestes, c’est BCA qui assurera les prestations, sur le modèle de ce qui a été initié par MG Motor, un autre constructeur chinois.

Nous vous recommandons

Hyvolution : Green Corp Konnection (GCK) présente son prototype de Renault Master rétrofité à l'hydrogène

Hyvolution : Green Corp Konnection (GCK) présente son prototype de Renault Master rétrofité à l'hydrogène

Présent au salon Hyvolution les 1er et 2 février sur le site du Parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, l'entreprise GCK présentera son prototype de Renault Master rétrofité à l'hydrogène.Le Renault Master semble...

ZFE et vignette Crit'Air : attention aux arnaques !

ZFE et vignette Crit'Air : attention aux arnaques !

La Citroën 2CV demeure la reine des voitures de collection

La Citroën 2CV demeure la reine des voitures de collection

Découvrez les voitures les plus vendues dans le monde en 2022

Découvrez les voitures les plus vendues dans le monde en 2022

Plus d'articles