Le DS 7 Crossback vu par ses créateurs

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

Le DS 7 Crossback vu par ses créateurs

Le DS 7 Crossback vu par ses créateurs

DS Automobiles vient de révéler à Paris son nouveau SUV DS 7 Crossback. Plus qu’une nouveauté pour la marque, un véritable nouveau départ.

Le 28 février 2017 restera comme une date importante dans l’histoire de la jeune marque DS Automobiles. Un jour de renaissance pour la firme premium du groupe PSA. Le nouveau SUV DS 7 Crossback arrive après une période difficile de repositionnement et de décalage entre les modèles proposés en Europe et l’objectif fixé. Cette voiture est bien « la première DS de deuxième génération » comme l’a souligné Yves Bonnefont, directeur général de la marque, lors de la révélation du véhicule. Un SUV du segment C à vocation internationale et véritable symbole de l’esprit DS Automobiles. Un positionnement premium dénué de tout complexe par rapport aux acteurs traditionnels du secteur. « Nos voitures doivent associer tradition artisanale à la française et technologie de pointe » a précisé le dirigeant. Une attention portée aux détails à l’extérieur comme à l’intérieur du modèle.

Installer une identité

L’établissement d’une identité premium sur le marché européen demandera de longues années et les équipes de DS en sont conscientes. Cependant, ce nouveau DS 7 Crossback montre la voie. Sans être révolutionnaire, le design extérieur est digne des concurrents premiums. La différence se situe surtout à l’attention portée aux détails. Ainsi, trois modules installés dans les projecteurs pivotent sur eux-mêmes dès l’ouverture du véhicule pour éclairer les alentours et installer la nouvelle signature lumineuse de la marque. Trois petits éléments traités comme des bijoux comme le souligne Nicolas Deluy, responsable du studio Prolab de PSA en charge de DS Automobiles. « Nous avons travaillé sur un aspect qui rappelle la joaillerie tout en développant l’aspect technique en partenariat avec Automotive Lighting ». L’influence artisanale est présente à tous les niveaux et notamment dans l’habitacle.
L’attention portée à la sellerie figure déjà parmi les points forts de DS. Sur DS 7 Crossback, la recherche autour des matières, de leur apparence et des coutures va encore plus loin. « Nous avons la chance d’avoir une sellerie intégrée au sein du studio de design, ce qui permet d’expérimenter beaucoup de solutions artisanales avant de les industrialiser avec nos fournisseurs », explique Sabine Le Masson Pannetrat, responsable du design couleurs et matières de DS. Une industrialisation qui requiert tout de même plusieurs opérations manuelles, à l’image du volant de DS 7 Crossback.

Technologie premium

En matière d’équipements, le nouveau SUV dispose de deux écrans de 12 pouces configurables selon plusieurs ambiances. Sur certaines des cinq ambiances proposées, une montre de la marque française BRM figure au sommet central du tableau de bord. Pour aller plus loin dans le confort, un nouveau système de suspensions pilotées liées à une caméra située dans le pare-brise permet de lire la route et d’adapter le durcissement des amortisseurs. Un système de surveillance de l’attention du conducteur permet aussi de garder le véhicule dans la bonne direction. Enfin, un système de vision nocturne améliore la perception du conducteur. Ces équipements ne sont pas tous révolutionnaires mais constituent une offre cohérente sur le segment. Enfin, le véhicule sera disponible en version hybride rechargeable dès 2019. Dès sa commercialisation, il est proposé avec deux moteurs diesel et trois essence, tous situés entre 130 et 225 chevaux. Une série limitée baptisée La Première sera commercialisée à partir du 7 mars à un tarif qui sera révélé à Genève.

Nous vous recommandons

Kia est presque revenu à son niveau de 2019 en Europe

Kia est presque revenu à son niveau de 2019 en Europe

Kia vient de communiquer un chiffre de ventes en Europe de 502 677 véhicules, soit 168 unités de moins qu’en 2019, avant la crise sanitaire. Une remontée qui s’accompagne d’un gain de part de marché de 0,8 %.Kia a réalisé une...

20/01/2022 | ConstructeursKia
MotorK recrute Etienne Jacquet et John Grieve

MotorK recrute Etienne Jacquet et John Grieve

Volvo Cars se donne douze mois pour atteindre les 20 000 immatriculations en France

Volvo Cars se donne douze mois pour atteindre les 20 000 immatriculations en France

Mini : les modèles électrifiés privilégiés par la clientèle en 2021

Mini : les modèles électrifiés privilégiés par la clientèle en 2021

Plus d'articles